Les VUL européens restent encore très fortement diésélisés

Les VUL européens restent encore très fortement diésélisés

Les VUL européens restent encore très fortement diésélisés

L’ACEA vient de publier un panorama des ventes de véhicules utilitaires. Sans surprise, celles-ci ont régressé en 2020 tandis que la transition énergétique est partielle.

Le gazole coule à flots sous le capot des véhicules utilitaires légers (-3,5 tonnes) immatriculés en Europe. L’Association des constructeurs européens d’automobiles (ACEA) vient de publier des données relatives au mix énergétique de ventes de VUL neufs réalisées l’an passé. Globalement, il en ressort que, si les ventes ont nettement reculé sous l’effet de la Covid-19, la transition énergétique des fourgonnettes, fourgons moyens et grands fourgons est très lente : le parc restant fortement diésélisé.

L’an passé, 1 300 000 utilitaires neufs carburant au gazole ont été acquis en Europe. En dépit de volumes en recul de 17,2 %, la part de marché de ce carburant représente désormais 91,7 %. Parallèlement, les ventes de VUL essence ont plongé d’environ 50 % pour s’établir à 49 056 unités. Les véhicules sans-plomb s’octroyant ainsi une part de marché de 3,4 %.

Au sein de la famille des motorisations thermiques, l’ACEA distingue les véhicules carburant avec des énergies dites alternatives telles que le GPL ou encore le GNV. Avec 19 436 unités écoulées (- 29,5 % sur un an), leur part de marché atteint 1,3 %.

Au cours de l’année 2020, quelque 12 698 véhicules utilitaires hybrides ont été immatriculés dans les différents pays constituant le marché européen. Cette progression de 175 % des ventes permet à cette famille de motorisations de représenter environ 1 % des ventes totales de VUL.

Enfin, le volume de modèles électriques mis à la route à atteint 28 597 unités l’an passé. Soit 2 % du marché total. À noter que les ventes de VUL 100 % électriques sont essentiellement réalisées en France (9 209 immatriculations) et en Allemagne (8 830 unités). Deux pays où les réglementations nationales ou locales d’accès aux centre-villes deviennent particulièrement contraignantes pour les professionnels.

Nous vous recommandons

Economie : 59 % des Français ont vu leur budget automobile augmenter

Etude

Economie : 59 % des Français ont vu leur budget automobile augmenter

Le contexte économique inflationniste a de lourdes conséquences financières sur les dépenses des Français, notamment en matière de transport. Près de 6 automobilistes sur 10 ont ainsi vu leurs frais s’envoler, une situation forçant...

18/05/2022 | AssuranceEconomie
En Europe, les motorisations diesel ne représentent plus que 17 % des ventes de véhicules neufs

En Europe, les motorisations diesel ne représentent plus que 17 % des ventes de véhicules neufs

Les ventes d’électriques régressent entre mars et avril 2022

Les ventes d’électriques régressent entre mars et avril 2022

Mobilité et incivilité : 8 Français sur 10 l’ont déjà expérimentée

Etude

Mobilité et incivilité : 8 Français sur 10 l’ont déjà expérimentée

Plus d'articles