Livraison d’Opel Vivaro-e pour Vinci Energies Allemagne

Livraison d’Opel Vivaro-e pour Vinci Energies Allemagne

© Opel

Après avoir accueilli dans sa flotte des modèles Astra, Grandland et Insignia, la branche allemande de Vinci Energies s’étoffe d’une trentaine d’utilitaires Vivaro-e 100% électriques.

La transition énergétique de Vinci Energies, et notamment de son entité Deutschland Building Solutions, s'intensifie avec la remise des clés par Andreas Marx, patron d’Opel Allemagne, le 24 février, du premier des 30 fourgons Opel Vivaro-e. Ces VUL électriques, qui seront utilisés lors de tournées d’installation et d’entretien en Allemagne, ont été retenus pour leur capacité à transporter jusqu’à près de 930 kg de charge utile mais surtout pour leur autonomie de 329 kilomètres (WLTP). Leur dimension hautement sécuritaire, embarquant des systèmes d’assistance de série tels que le régulateur de vitesse, le détecteur de somnolence ou l’avertisseur de présence dans l’angle mort et de l’aide au stationnement avant et arrière, a également su faire la différence. À noter enfin que la moitié de ces Vivaro-e se verront équipés de l’atelier Sortimo, soit l’aménagement d’un poste de travail mobile.

Les prémisses d’un verdissement encore plus massif

Alors que le groupe Vinci n’en est pas à sa première commande auprès du constructeur Opel, possédant déjà en flotte des modèles de VP comme l’Insignia, le Grandland ou l’Astra, les fourgons Vivaro-e constituent les premiers utilitaires Opel à intégrer le parc automobile de Vinci Energies. Une nouveauté qui préfigure l’avenir vers lequel tend l’entreprise puisque l’ensemble des véhicules du secteur tertiaire devrait bientôt passer au tout électrique. « L’évolution de notre groupe vers des activités neutres sur le plan climatique est une valeur importante de la politique d’entreprise de Vinci Energies » a ainsi confirmé Stefan Falk, directeur général de Vinci Energies Building Solutions Deutschland.

Nous vous recommandons

Comment le rétrofit participe à l’électrification des parcs

Comment le rétrofit participe à l’électrification des parcs

Légalement autorisée depuis mars 2020, la pratique du rétrofit - c'est-à-dire la transformation d'un véhicule thermique en véhicule électrique - commence à séduire entreprises comme collectivités. Retours d'expérience avec...

FMMC : Des flottes plus chères

FMMC : Des flottes plus chères

Une flotte de Hyundai Santa Fe PHEV pour les équipes GPIS

Une flotte de Hyundai Santa Fe PHEV pour les équipes GPIS

Le Tour de France Femmes roule (aussi) en Skoda

Le Tour de France Femmes roule (aussi) en Skoda

Plus d'articles