Etude

LLD : un troisième trimestre en demi-teinte

Leslie Auzèmery
LLD : un troisième trimestre en demi-teinte

La location longue durée (LLD) gagne des parts de marché avec 27 % des immatriculations au troisième trimestre 2021 contre 26,2 % à la même période l'année dernière, témoignant ainsi « d’un dynamisme supérieur au reste du marché automobile » selon le Sesamlld.

La part des LLD aux entreprises (canal AUT-STE) s’établit à 58,1 % des immatriculations des véhicules d’entreprise. Malgré ces bons résultats, le secteur souffre toutefois, au diapason du marché global, avec une différence à la baisse de 22 % sur le trimestre. Au total, 108 535 immatriculations LLD ont été enregistrées contre 139 226 au troisième 2020. Avec 86 711 immatriculations, le segment VP est représentatif du marché LLD, qui subit une baisse de 20,5 % des VP immatriculés par rapport à 2020 (109 016 immatriculations). Les VS suivent la tendance avec 6 933 immatriculations ce trimestre. La LLD voit aussi une baisse marquée des immatriculations de VUL avec 14 891 immatriculations, soit une diminution de 29 % par rapport au troisième trimestre 2020.

Un mix énergétique bouleversé

Historique ! La part des immatriculations de véhicules diesel en LLD diminue de près de 20 points par rapport au même trimestre l’année dernière. Au troisième trimestre 2021, seulement 42,23 % des véhicules immatriculés fonctionnent au gazole, contre 61,2 % en 2020. Pour la première fois, la part de véhicules électriques et hybrides (soit 29,3 %) dépasse la part des véhicules essence (26,23 %). Malgré cela, la part des véhicules essence est en légère hausse (+ 1,3 point) avec 28 467 véhicules légers immatriculés. Constituant 17,3 % des immatriculations ce trimestre, la part des véhicules électriques et hybrides rechargeables augmente significativement à 18 824 unités. Les immatriculations d’hybrides rechargeables jouent un grand rôle dans l’évolution des parcs, puisqu’elles sont multipliées par près de 5, soit 11 758 contre seulement 7 066 pour les véhicules électriques.

Ainsi, la moyenne des émissions de CO2 des véhicules immatriculés en LLD est inférieure à celle du marché automobile français. Le taux moyen de CO2 au troisième trimestre 2021 est de 111,6 g/km de CO2 pour la LLD, contre 113,6 g/km de CO2 pour le reste du marché. Cela représente en moyenne 1,8 % d’émissions de moins que pour le reste du marché automobile.

Nous vous recommandons

Marché flottes : Les VP et VU les plus diffusés en 2021, selon l'Arval Mobility Observatory

Marché flottes : Les VP et VU les plus diffusés en 2021, selon l'Arval Mobility Observatory

L'Arval Mobility Observatory vient de publier son classement des véhicules les plus diffusés au sein des parcs d'entreprise l'an dernier. Assez logiquement, les modèles issus des gammes des constructeurs français sont particulièrement...

En France, une mobilité électrique à deux vitesses

Etude

En France, une mobilité électrique à deux vitesses

Seuls 14 % des Français comptent acheter une voiture en 2022

Enquête

Seuls 14 % des Français comptent acheter une voiture en 2022

Volkswagen Véhicules Utilitaires : moins de mises à la route en 2021

Volkswagen Véhicules Utilitaires : moins de mises à la route en 2021

Plus d'articles