Loi Climat : les quotas de verdissement des flottes privées et publiques revus à la hausse

Leslie Auzèmery

Sujets relatifs :

,
Loi Climat : les quotas de verdissement des flottes privées et publiques revus à la hausse

Loi Climat : les quotas de verdissement des flottes privées et publiques revus à la hausse

L’Assemblée nationale à adopté ce week-end le volet « Se déplacer » du projet de loi Climat et Résilience. Deux amendements à l’article 26, votés en séance publique, viennent rehausser les objectifs de verdissements des flottes privées comme publiques.

Concrètement, le premier amendement du député LREM Jean-Marc Zulesi vient modifier les quotas de véhicules propres que doivent acquérir l’État et les collectivités lors de leurs renouvellements de parc en
- portant à 70 % à partir du 1er janvier 2027 le taux d’incorporation de véhicules à faibles émissions dans les flottes de l’État, contre 50 % jusqu’à cette date ;
- ajoutant deux points d’étape pour les collectivités territoriales, à hauteur de 40 % à partir de 2025 et 70 % en 2030 de taux d’incorporation de véhicules à faibles émissions dans ces flottes.

Et les flottes d’entreprise ?

Le second amendement, porté par une longue liste de députés LREM, revoit également à la hausse des quotas de verdissement des flottes d’entreprise détenant plus de cent véhicules. La disposition vient modifier les deux dernières échéances en établissant le plan comma suit :

10 % de ce renouvellement à partir du 1er janvier 2022 ;
20 % de ce renouvellement à partir du 1er janvier 2024 ;
40 % (contre 35 % auparavant) de ce renouvellement à partir du 1er janvier 2027 ;
70 % (contre 50 % auparavant) de ce renouvellement à partir du 1er janvier 2030.
« Cette dynamique ambitieuse vise à faire profiter le marché de l’occasion de véhicules à faibles émissions : en effet, les flottes d’entreprises représentent près de la moitié du marché des voitures particulières dont beaucoup sont revendues quelques années plus tard sur le marché de l’occasion, ce qui profite alors à l’équipement des ménages. » expliquent les députés dans leur argumentaire.

Ces deux amendements modifient ainsi en substance la Loi d’Orientation des Mobilités (LOM) de décembre 2019. Les mesures doivent encore être votées par le Sénat pour être définitivement adoptées.

Nous vous recommandons

LeasePlan publie un nouveau livre blanc sur l'électrification des flottes

LeasePlan publie un nouveau livre blanc sur l'électrification des flottes

Alors que la 26e session de la Conférence des parties sur le changement climatique aura lieu début novembre, le loueur longue durée publie son livre blanc intitulé « En route vers la COP 26 ». Objectif : accompagner les grandes...

Hyvia by Renault ouvre un nouveau chapitre pour ses VUL à hydrogène

Hyvia by Renault ouvre un nouveau chapitre pour ses VUL à hydrogène

Shell développe les partenariats autour de son hub de recharge parisien

Shell développe les partenariats autour de son hub de recharge parisien

Faurecia et Air Liquide accélèrent le déploiement de l'hydrogène liquide

Faurecia et Air Liquide accélèrent le déploiement de l'hydrogène liquide

Plus d'articles