Luca de Meo annonce la création d'une Renault University tournée vers l’avenir automobile

Alexandre Guillet

Mis à jour le à

Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Luca de Meo annonce la création d'une Renault University tournée vers l’avenir automobile

Luca de Meo joue la carte de l'enthousiasme pour présenter les défis qui se proposent à Renault et à l'industrie automobile dans son ensemble.

Tout en rappelant sa passion pour l’automobile, Luca de Meo, directeur général de Renault, est revenu sur les grands défis qui attendent le groupe, évoquant la transition énergétique et la nécessité de nouer des partenariats pour rester aux avant-postes de l’innovation.

Après le discours d’ouverture de Luc Chatel, Luca de Meo choisit de placer l’émotion au cœur de son propos liminaire : « Dans l’automobile, une chose ne doit pas changer : elle crée des connexions physiques avec et entre les gens. C’est aussi pour cela que les salons sont importants. Ils ne seront pas remplacés par le métaverse. D’ailleurs, quand Luc Chatel m’a parlé du Mondial, j’ai dit oui en trois secondes. L’automobile reste particulière aux yeux des gens, regardez ceux qui se retournent en entendant une Ferrari, une Lamborghini, l’engouement mondial autour de la F1, les échanges passionnés sur les forums internet. Sans émotion, notre industrie est morte ».

Et d’ajouter que « l’automobile, c’est aussi de la tradition. Nous appartenons à un endroit, nous avons des racines. C’est pourquoi je veux reconnecter Renault à la France. À son berceau. C’est aussi pourquoi nous ressuscitons des icônes, comme R5 et 4L ». Une manière élégante de pointer les délocalisations et les efforts de réindustrialisation.

Rester aux avant-postes de l’innovation

L’électrification est au cœur de la mutation du groupe qui compte séparer ses activités thermiques et électriques en deux pôles distincts, Ampère et Horse : « Nous sommes aux avant-postes de l’innovation et nous devons développer de nouvelles technologies. Cette transition énergétique, c’est un privilège. Je suis d’ailleurs heureux de diriger un groupe qui a survécu à la pire crise de son histoire. Nous sommes un groupe courageux et nous ouvrons la voie de l’électrification. On peut citer le site de Flins, une décision peu orthodoxe, mais nous l’avons prise. On peut désigner le concept Scénic qui montre une solution d’avenir. Ou encore Mobilize, une démarche qui va des services aux produits. Le produit devient un outil. Duo est un bon exemple, urbain, avec une empreinte au sol réduite de 30 %, une connectivité avancée et on sait que les véhicules du futur seront mis à jour. Pour des véhicules plus lourds, nous explorons aussi les solutions à hydrogène que vous pouvez voir sur le Mondial avec Hyvia et nos utilitaires ».

La Renault University formera rapidement 15 000 personnes aux métiers de demain

D’une manière générale et sous un plan organisationnel s’ouvre un temps de l’agilité, de la flexibilité, selon Luca de Meo. « Le temps de développement d’une automobile, c’est 3 à 4 ans, alors que dans le software, on parle de mois, voire de jours. Pour acquérir cette vitesse, il ne faut pas vouloir tout faire tout seul. C’est l’esprit de Renault qui veut contrôler 80 % de la chaîne de valeur du VE, par exemple, et qui y parviendra plus rapidement qu’initialement prévu, mais grâce à de nouveaux partenaires, à la création de Software Republique, etc. En revanche, je n’ai jamais caché à nos employés que cette mutation ne serait pas une promenade de santé, mais nous allons y arriver ».

Luca de Meo annonce enfin « la création de la Renault University, qui va permettre de former 15 000 personnes, soit sous forme de reconversion de nos employés pour les adapter à de nouveaux métiers, soit pour des personnes extérieures au groupe. Là encore, nous le ferons avec des partenaires ».

Nous vous recommandons

Nominations en haut lieu chez Hyundai Motor Group

Nomination

Nominations en haut lieu chez Hyundai Motor Group

Le constructeur coréen réorganise son top management. Luc Donckerwolke, actuel directeur en chef de la création (CCO), se voit ainsi promu président du groupe. Vice-président exécutif de Hyundai Motor Company, Kyoo Bok Lee est, lui,...

Jeep ouvre les commandes de l'Avenger, son premier véhicule 100 % électrique

Jeep ouvre les commandes de l'Avenger, son premier véhicule 100 % électrique

[Exclu] Honda renforce son positionnement entreprises avec son nouveau label Honda Business

[Exclu] Honda renforce son positionnement entreprises avec son nouveau label Honda Business

MG dépasse les 10 000 immatriculations à fin novembre

MG dépasse les 10 000 immatriculations à fin novembre

Plus d'articles