Nomination

Lynn Calder prend la tête d’Ineos  Automotive

Lynn Calder prend la tête d’Ineos  Automotive 

Lynn Calder a été promu à la tête d’Ineos Automotive.

© Ineos Automotive

Ineos Automotive se structure autour de Lynn Calder qui vient d'être nommée président-directeur général. Elle aura pour mission d'encadrer la commercialisation du 4x4 Grenadier qui sera disponible en France à partir de 60 950 euros.

Après six années au sein du groupe pétrochimique britannique, Ineos Group, le parcours professionnel de Lynn Calder a été salué. Cette dernière vient d’être promue P-DG d’Ineos Automotive, l'une des filiales d’Ineos Group. Avec cette nomination, Lynn Calder vient compléter la nouvelle équipe de direction du constructeur, marquant ainsi le passage du projet d’ingénierie d'Ineos Automotive vers une activité commerciale à part entière. « C’est très excitant de prendre les commandes maintenant, confirme Lynn Calder. L’équipe et le Grenadier ont fait beaucoup de chemin. Pourtant, nous ne sommes qu’au début de la création d’une entreprise automobile internationale. J’aime les défis, et les projets à venir sont audacieux. J’ai hâte de voir ce que cette aventure nous réserve ».  

Un prix de vente à partir de 60 950 euros

Lynn Calder aura pour mission d’assurer la commercialisation du 4x4 Grenadier, dont l’ouverture des commandes est annoncée depuis le 18 mai dernier. Fabriqué dans l’usine Smart d’Hambach, (mise en vente par Mercedes-Benz Group AG fin 2020 et officiellement rachetée par Ineos Automotive en janvier 2021), le véhicule sera proposé en France à partir de 60 950 euros. Il sera disponible en version Utility Wagon (version commerciale de deux ou cinq places) et Station Wagon (véhicule de tourisme uniquement disponible en cinq places). Le modèle sera décliné avec deux finitions, à savoir Trialmaster et Fieldmaster.

En parallèle de la nomination de Lynn Calder, Hans-Peter Pessler est nommé directeur d’exploitation responsable de l’ingénierie et des opérations d’Ineos Automotive.

Nous vous recommandons

« Il ne faut pas aller trop vite sur le 100 % électrique », suggère Vincent Salimon (BMW Group France)

« Il ne faut pas aller trop vite sur le 100 % électrique », suggère Vincent Salimon (BMW Group France)

À l'instar d'autres constructeurs comme Toyota, BMW ne se range pas derrière le 100 % électrique. Même si le constructeur bavarois compte commercialiser plus de 50 % de véhicules full électriques à l'horizon 2030, BMW Group entend...

06/02/2023 | BMWBMW Motorrad
Le nouveau constructeur automobile Rivian taille déjà dans ses effectifs

Le nouveau constructeur automobile Rivian taille déjà dans ses effectifs

Volvo et Polestar : « Nous c’est nous et eux c’est eux » dixit Yves Pasquier-Desvignes

Volvo et Polestar : « Nous c’est nous et eux c’est eux » dixit Yves Pasquier-Desvignes

Honda lance une stratégie complète autour de l’hydrogène

Honda lance une stratégie complète autour de l’hydrogène

Plus d'articles