Malgré la hausse de l’électricité, les véhicules électriques restent rentables à l’usage

Malgré la hausse de l’électricité, les véhicules électriques restent rentables à l’usage

Face à la hausse des prix de l’électricité des inquiétudes se font jour autour du prix de la recharge.

© Futura-Sciences

Grâce au rendement de son moteur près de trois fois supérieur à celui de son équivalent thermique, la voiture électrique affiche un coût à l’usage particulièrement intéressant. D’autant plus que recharger un VE coûte bien moins cher en électricité que de ravitailler en carburant son équivalent thermique. Toutefois, face à la hausse des prix de l’électricité des inquiétudes se font jour autour du prix de la recharge.

Face à la hausse des prix de l’énergie et notamment de celui de l’électricité, l’Avère-France, l’association nationale pour le développement de la mobilité électrique, souhaiterait que les plans d’action à court terme du gouvernement intègrent le prix de la recharge d’un véhicule électrique au même titre que celui du plein de carburant d’un véhicule thermique. Cette mesure serait d’autant plus nécessaire pour les recharges en copropriété, en entreprise et en itinérance (les particuliers résidant en maison individuelle bénéficiant généralement d’offres indexées sur le tarif réglementé).

Deux énergies pour deux traitements

L’utilisateur d’un véhicule électrique n’est actuellement pas traité de la même façon qu’un utilisateur de véhicule thermique. En effet, ce dernier bénéficie aujourd’hui d’une remise sur l’essence et le gazole de la part des pouvoirs Publics alors que l’utilisateur d'un véhicule électrique bénéficie, lui, du bouclier tarifaire pour sa recharge à domicile quand il a un abonnement « en propre », mais ne bénéficie pas de protection tarifaire ni sur les bornes publiques (voirie, autoroute…), ni à domicile quand il passe par le service d’un opérateur.

En attendant le retour à la normale

Toutefois, si la volatilité et la spéculation sur les tarifs de l’électricité sont importantes, il convient de noter que la situation est conjoncturelle et ne peut, en ce sens, remettre en cause l’avantage économique du véhicule électrique sur le long terme. Il est indispensable, effectivement, de dissocier la conjoncture actuelle (marquée par la guerre en Ukraine et la crise du gaz) et la tendance « long terme » qui devrait ramener les prix de l’électricité à des niveaux plus raisonnables.

Nous vous recommandons

JMP Auto-Services remporte le jeu-concours « Gagnez un garage »

JMP Auto-Services remporte le jeu-concours « Gagnez un garage »

Organisé par la FNA avec le soutien de la Fiev, dans le cadre de l’édition 2022 du salon Equip Auto, le jeu-concours « Gagnez un garage » a été remporté par Jean-Marc Peregot, gérant de la société JMP Auto-Services basée à...

02/12/2022 | Equip AutoFNA
Retail Renault Group reprend les sites Renault, Dacia et Motrio de Libourne

Retail Renault Group reprend les sites Renault, Dacia et Motrio de Libourne

Stellantis s’intéresse au rétrofit électrique des VUL

Stellantis s’intéresse au rétrofit électrique des VUL

Asysum dévoile ses ambitions pour 2023

Asysum dévoile ses ambitions pour 2023

Plus d'articles