MAN adopte l'hybride hydraulique de Bosch Rexroth

Jean-Marc Gervasio

Sujets relatifs :

,
MAN adopte l'hybride hydraulique de Bosch Rexroth

MAN adopte l'hybride hydraulique de Bosch Rexroth


MAN annonce l’arrivée à son catalogue d’un équipement inédit développé en partenariat avec Bosch Rexroth. Il s’agit d’une solution hybride hydraulique particulièrement adapté aux véhicules à arrêts et redémarrages fréquents, tels que les bennes à ordures ménagères que le constructeur allemand propose désormais sur le TGM 6x2-4. Le système hydrostatique régénératif Bosch (HRB) a pour vocation de réduire la consommation en exploitant les nombreuses phases de freinage qui permettent de constituer une réserve de puissance immédiatement restituée, dès la réaccélération du véhicule.

Le HRB fonctionne grâce à une gestion entièrement automatisée et transparente pour le conducteur, en deux étapes : une phase de récupération d’énergie au freinage et une phase de restitution d’énergie à l’accélération. Quand le véhicule ralentit au lieu de perdre l’énergie au freinage, le dispositif convertit celle-ci en énergie hydraulique transmise par une pompe montée sur l’arbre de transmission. Il l’emmagasine ensuite dans un accumulateur haute pression constitué de deux réservoirs cylindriques de 32 litres aptes à supporter des pressions de plus de 300 bars.

Quand le véhicule accélère, cette énergie accumulée est restituée, via un moteur hydraulique, toujours à l’arbre de transmission, avec une puissance pouvant atteindre les 230 kW, soulageant ainsi le moteur thermique. Même si le gain enregistré en termes de consommation de carburant et d’émissions de CO2 est fonction de l’utilisation, il peut atteindre raisonnablement les 15%. De plus, les freins, communément très sollicités sur les BOM, bénéficient – avec les mêmes réserves – d’une usure réduite de l’ordre de 50%.

Le poids de cet équipement dans son ensemble est de 450 kg et son montage ne necessite aucune contrainte de carrossage particulière. Notons que cette masse, qui représente un poids mort conséquent, sera exploité ici comme un leste nécessaire à faire contrepoids au regard de la répartition asymétrique des masses d’une BOM. Notons également que grâce à cette charge et de surcroit à la dimension très réduite du système monté sur le chassis, le constructeur s’affranchit de monter un leste dans le pare-choc avant comme il le fait habituellement sur de pareil véhicule.

Ce système hybride est un montage d’origine et d’usine qui intègre le tarif à part entière et bénéficie à ce titre d’une garantie identique à celle que couvre l’ensemble du véhicule. Le coût de cette option qui ne manquera pas d’évoluer à l’avenir est aujourd’hui de 35 000 euros.

Nous vous recommandons

La calibration des ADAS doit passer par l’atelier

La calibration des ADAS doit passer par l’atelier

Rares sont aujourd’hui les fabricants d’équipement de garage qui n’intègrent pas à leur catalogue un matériel de contrôle et de calibration des ADAS. Certains d’entre eux, plus rares, proposent sur le marché ce type de...

14/01/2022 | Après-venteOutillage
Renault rassure les places de marché

Renault rassure les places de marché

Nokian se donne les moyens de sortir de la route

Nokian se donne les moyens de sortir de la route

Speedy souhaite doubler son maillage au Maroc d'ici 2025

Speedy souhaite doubler son maillage au Maroc d'ici 2025

Plus d'articles