MAN roule pour le B100

Fabio CROCCO

Sujets relatifs :

MAN roule pour le B100

MAN roule pour le B100

MAN et Saipol s’associent pour réduire l’empreinte carbone de leurs clients grâce à Oleo100, le carburant 100 % colza français.

MAN Truck & Bus France et le producteur de biocarburant Saipol se sont accordés afin d’offrir des véhicules roulant au B100 (Oleo100) à un coût comparable à un véhicule roulant au diesel B7*.

Le carburant 100 % colza français de Saipol, filiale du groupe Avril, permet de réduire au minimum 60 % les émissions de CO2, du champ à la roue selon l’Ademe, et jusqu’à 80 % les émissions de particules fines. Ce carburant végétal est par ailleurs 100 % renouvelable et biodégradable.

En attendant l’électromobilité, pour MAN, qui ne mise pas sur le gaz, il apparaît indispensable de proposer dès maintenant des alternatives aux carburants fossiles. Pour ce faire, le constructeur a élargi sa gamme en proposant des véhicules homologués au B100, une énergie alternative reconnue depuis 2018. Le B100 est en effet un carburant immédiatement substituable au gazole dans les réservoirs, d’origine entièrement végétale et autorisé pour les flottes captives de poids lourds.

Sont actuellement disponibles en homologation B100 les poids lourds TGX et TGS (motorisation D28) et l’ensemble des autobus et autocars de la marque. Un tracteur de démonstration MAN TGX nouvelle génération homologué B100 est disponible depuis mi-février en France et sera proposé en test à différents professionnels français du transport souhaitant apprivoiser cette nouvelle technologie.

* Cette offre est valable pour l’achat en France métropolitaine d’un poids lourd ou un autobus/autocar MAN neuf homologué B100 avec un contrat d’entretien, le tout conclu auprès du réseau MAN Truck & Bus France ainsi que des distributeurs privés de son réseau participant à l’opération, et dans le cas où un contrat d’approvisionnement en Oleo100 est conclu avec Saipol pour ce véhicule. Exemple d’un tracteur routier, transport national, base kilométrique 100 000 km/an sur quatre ans.

Nous vous recommandons

« La mobilité hydrogène s'inscrit dans le développement des véhicules lourds, des véhicules utilitaires légers ou des flottes captives », réaffirme Jean-Baptiste Djebbari

« La mobilité hydrogène s'inscrit dans le développement des véhicules lourds, des véhicules utilitaires légers ou des flottes captives », réaffirme Jean-Baptiste Djebbari

En déplacement dans le 16e arrondissement de Paris, sur le chantier de la station hydrogène de la Porte de Saint-Cloud, Jean-Baptiste Djebbari, le ministre délégué aux Transports a réaffirmé la stratégie de la France en matière de...

Nikola va équiper ses camions électriques de batteries Proterra

Nikola va équiper ses camions électriques de batteries Proterra

Le groupe Mauffrey receptionne ses premiers DAF FT XF

Le groupe Mauffrey receptionne ses premiers DAF FT XF

Scania livre 10 tracteurs GNL au groupe Olano

Scania livre 10 tracteurs GNL au groupe Olano

Plus d'articles