Marché automobile en avril 2022 : les particuliers s'effondrent quand le BtoB limite la casse

Christophe CARIGNANO
Marché automobile en avril 2022 : les particuliers s'effondrent quand le BtoB limite la casse

Le marché automobile français baisse en avril 2022 pour la onzième fois consécutive.

© Emil Frey France

Pour le onzième mois consécutif, le marché automobile français des voitures particulières est en net recul de - 22,58 %. Dans un marché fortement ébranlé par la crise des semi-conducteurs, le segment des particuliers est en forte baisse quand celui des professionnels parvient à limiter la casse. 

Selon les statistiques des immatriculations fournies par AAA Data, le marché automobile français des voitures particulières enregistre au mois d'avril son onzième mois de baisse à - 22,58 % pour un total de 108 723 unités immatriculées seulement pendant cette période. Les raisons à cette chute : on retrouve en premier lieu la crise des semi-conducteurs qui ralentit très fortement l'ensemble des livraisons chez les concessionnaires.

Le canal des particuliers chute encore fortement

Dans le détail des ventes par canal, le plus rentable, celui des ventes aux particuliers, subit un fort recul sur cette période à - 17,61 % pour une part de marché de 42,43 %. Sur les quatre premiers mois de l'année, ce canal affiche une baisse de - 12,82 % pour une pénétration de 45,31 %.

La location courte durée s'enfonce encore

La chute record du mois d'avril vient de la location courte durée qui perd encore - 49,59 % pour une part de marché de 10,96 %. Les ventes aux loueurs sont abandonnées par les constructeurs qui préfèrent privilégier les ventes les plus rentables vers les particuliers et le BtoB.

Du côté des ventes aux professionnels, la LLD est en recul de - 13,79 % depuis le début de l'année et de - 12,43 % en avril 2022. Les ventes aux sociétés subissent en revanche une forte baisse de - 34,97 % pour une pénétration de 13,54 %. Rappelons que la location courte durée permettait autrefois de faire face à la surproduction de véhicules et ainsi créer des stocks de véhicules récents dans les réseaux.

Sur le premier quadrimestre 2022, le marché automobile français chute de - 18,57% pour un total de 474 083 unités immatriculées, un rythme si bas que l'on pourrait envisager un marché total à moins de 1,5 million d'unités en fin d'année 2022.

Nous vous recommandons

Aramis Group absorbe le spécialiste du véhicule d’occasion Clicars en Espagne

Aramis Group absorbe le spécialiste du véhicule d’occasion Clicars en Espagne

Adossé à Stellantis, Aramis Group vient de prendre le contrôle total de la plateforme espagnole de véhicules d’occasion en ligne Clicars. Les deux groupes avaient déjà noué un accord stratégique en 2017.Spécialiste du...

Marché VN Europe : l’ACEA annonce des ventes en baisse de 20,6 % en avril

Marché VN Europe : l’ACEA annonce des ventes en baisse de 20,6 % en avril

Le spécialiste du véhicule d’occasion Cazoo s’implante en Espagne

Le spécialiste du véhicule d’occasion Cazoo s’implante en Espagne

La croissance mondiale des véhicules électrifiés devrait doubler en 2022

La croissance mondiale des véhicules électrifiés devrait doubler en 2022

Plus d'articles