Marché automobile : la part de l'électrique progresse mais ce n'est pas révolutionnaire non plus

Marché automobile : la part de l'électrique progresse mais ce n'est pas révolutionnaire non plus

Le véhicule électrifié stagne à 20 % sur les cinq premiers mois de l'année 2022.

© Auto Infos

Sur les cinq premiers mois de l'année, la part de marché des véhicules électrifiés atteint 20 % en moyenne en France. Certes, cela représente une progression de 2 points par rapport à 2021, mais ce n'est pas non plus la révolution tant attendue. 

Selon AAA Data, les véhicules électrifiés (BEV full électrique + PHEV hybride rechargeable) poursuivent leur progression dans un contexte de crise des semi-conducteurs et de pénurie de composants en raison de la guerre en Ukraine.

20 % sur les cinq premiers mois de l'année

Au cumul des cinq premiers mois de l'année, la part de marché de ces deux énergies (BEV + PHEV) est de 20 % dans l'Hexagone, soit une progression de 2 points par rapport à 2021 et de 9 points par rapport à 2020. Sur le seul mois de mai 2022, cette pénétration s'établit à 21 %.

Cette progression n'a rien d'exceptionnel au regard des objectifs de réduction des émissions de CO2, sans oublier la trajectoire européenne zéro carbone dans les dix prochaines années.

Nous vous recommandons

Le groupe de distribution automobile LG ouvre une nouvelle concession Mercedes-Benz

Le groupe de distribution automobile LG ouvre une nouvelle concession Mercedes-Benz

Le 4 juillet 2022, le groupe LG, dirigé par Ludovic Garcia, a ouvert les portes de sa nouvelle concession Mercedes-Benz aux normes MAR2020 à Pamiers, dans l’Ariège. Le groupe va y distribuer des véhicules particuliers et utilitaires.Le...

VinFast débute la présentation de son SUV VF8 en France

Vu sur les réseaux sociaux

VinFast débute la présentation de son SUV VF8 en France

Paris Automotive Week : le Mondial de l'Automobile ouvre sa billetterie

Événement

Paris Automotive Week : le Mondial de l'Automobile ouvre sa billetterie

Volkswagen Group France confirme un contrat d'agence « non-genuine » pour ses réseaux

Volkswagen Group France confirme un contrat d'agence « non-genuine » pour ses réseaux

Plus d'articles