Marché des V.U.P. : 02 mois 2008

Yves GUITTAT

Sujets relatifs :

Après les soubresauts confus d’un contexte automobile rendu difficile par la mise en place du bonus-malus, le marché reprend son cours, au niveau faible (+1,73 %) de la croissance économique générale. Les flottes fortement touchées par cette nouvelle règle ne font guère mieux : +1,96 %.

Dès les premières annonces de la mise en place d’une règle fiscale encore plus contraignante en matière de CO2, tout le monde s’est précipité pour bénéficier de l’ancien régime. Décembre qui est généralement un bon mois (des commandes passent ainsi dans les immatriculations pour afficher de bons résultats…), est devenu excellent. Dans la foulée, janvier s’est révélé encore plus catastrophique que d’ordinaire (remise à zéro des compteurs…) et il aura donc fallu attendre février pour retrouver un cours à peu près normal du marché, stabilisé à 1,73 % d’immatriculations supplémentaires par rapport aux deux premiers mois de l’année 2007.

VP à la hausse et utilitaires en baisse

Sur ce marché des voitures particulières qui progresse au global de 2,23 % ; les flottes affichent un bon +3,46 % au compteur sur les deux premiers mois de l’année 2008. Mais tout le monde n’y contribue pas de la même manière. Beaucoup plus raisonnables que l’an passé (+4,65 %), les entreprises y vont à pas de loup - il a bien fallu que l’on comprenne le tenants et les aboutissants de bonus-malus avant d’investir-. Elles ont fait progresser leurs acquisitions de VP d’à peine 1 %. Comme les loueurs de longue durée sont en retrait sur cette partie du marché (-1,91 %), les constructeurs sont enclins à pousser un peu de ferraille, mais sans plus, par le biais de la location de courte durée (LCD à +1,46 %). La surprise viendrait plutôt des administrations qui explosent tous les chiffres d’immatriculations (vous avez dit rigueur… ce n’est a priori pas pour tout le monde !). Elles font 3 670 VP (+201 %) et 1 502 VUL (+212 %), des chiffres jamais vus…
Quant aux utilitaires légers, nous n’y étions plus habitués… Durant ces deux dernières années l’offre en la matière n’a cessé d’évoluer, de s’enrichir, d’offrir de nouveaux véhicules. Et puis, récession oblige, les utilitaires, malgré l’arrivée sur le marché des Berlingo-Partner ou Nemo-Bipper-Fiorino, sont à la baisse tant sur le marché global : -0,39 % que sur celui des flottes (-0,23 %), ce qui nous permet à revenir à des proportions habituelles sur ce marché (60,35 % de VP et 39,65 %) des utilitaires légers.
Les flottes maintenant, touchées au premier chef par bonus-malus, ne s’en sortent pas très bien (+1,96 % à fin février) mais, fait historique, franchissent la barre des 40 % de pénétration au sein des immatriculations globales. Un chiffre guère plus important (41,04 %) au niveau des véhicules à usage professionnel (VUP), puisque les artisans et autres commerçants, inscrits au registre des métiers, sont toujours aussi frileux pour investir dans un nouveau véhicule (leur outil de travail) et sont donc en net repli à l’issue de ces deux mois (-16,08 %).

MARCHÉ DES V.U.P PAR RAPPORT
AU MARCHÉ GLOBAL - 02 MOIS 2008 / 2007
MARCHÉ VÉHICULES À USAGE PRO (V.U.P) IMMATS 2007 IMMATS 2008 ÉVOLUTION 08/07
• Entreprises (hors LLD) :93 60892 625-1,05%
• Loueurs de courte durée (LCD) :45 46846 6302,56%
• Loueurs de longue durée (LLD) :22 03921 585-2,06%
• Administrations :1 6995 172204,41%
• Artisans-Commerçants :4 7704 003-16,08%
MARCHÉ V.U.P TOTAL :167 584170 0151,45%
MARCHÉ GLOBAL :407 206414 2451,73%
Part des V.U.P dans le marché global : 41,15%41,04%-0,11
Contrairement aux artisans et commerçants, les entreprises maintiennet leurs acquisitions de véhicules aux alentours des 54 % de pénétration au sein des véhicules à usage professionnel (VUP).

Nous vous recommandons

Marché France : quels sont les véhicules utilitaires légers (VUL) les plus prisés depuis le début de l'année ?

Etude

Marché France : quels sont les véhicules utilitaires légers (VUL) les plus prisés depuis le début de l'année ?

Le mois dernier, seuls 24 604 véhicules utilitaires légers ont été mis à la route en France. Quels ont été les modèles les plus immatriculés ? La réponse en chiffres..Le marché des véhicules utilitaires légers n'est pas en...

05/08/2022 | Marché VULMarché France
Marché flottes : des immatriculations en forte baisse en juillet

Etude

Marché flottes : des immatriculations en forte baisse en juillet

Le marché du véhicule d'occasion chute au mois de juillet

Etude

Le marché du véhicule d'occasion chute au mois de juillet

Immatriculations de véhicules neufs : Pas d'embellie pour le marché automobile français en juillet

Etude

Immatriculations de véhicules neufs : Pas d'embellie pour le marché automobile français en juillet

Plus d'articles