Marché des V.U.P. : 11 mois 2009

Yves GUITTAT

Sujets relatifs :

Marché des V.U.P. : 11 mois 2009

Marché des V.U.P. : 11 mois 2009

Fin 2008, nous prenions la crise économique de plein fouet – marché des véhicules légers compris – puisque tous les compteurs étaient dans le rouge vif. Le marché global affichait – 14,3 % et celui des flottes – 14,7 %. Une situation qui s’est retournée en 2009, tout du moins pour ce qui est du marché global, grâce aux aides gouvernementales, bien souvent accompagnées dans les mêmes proportions par celles des constructeurs. La machine à immatriculer auprès des particuliers a plutôt bien fonctionné, bloquant par là même un marché du V.O. déjà bien mal en point. Ce qui n’a pas incité des entreprises déjà frileuses à renouveler leur parc. Et encore moins les loueurs, en surstocks de V.O. ! C’est pourquoi une bonne partie des contrats à la route (50 % chez certains) ont été prolongés avec un risque, celui de voir les coûts d’entretien grimper. Pour chacun des contrats, il a ainsi fallu trouver le meilleur compromis entre augmentation de la durée et date limite avant grosse réparation… Heureusement, même sans s’essouffler (les premiers chiffres sur décembre sont là pour le prouver), les primes à la casse n’ont pas empêché les constructeurs de pousser à nouveau les immatriculations flottes, ce qui est plutôt une bonne nouvelle. Si les loueurs de longue durée ont commencé à réimmatriculer dès septembre (+ 52,8 %), on assiste à présent au réveil de la courte durée, il est vrai partie de très bas. Celle-ci affiche, sur le seul mois de novembre 2009, + 31,1 % au global et + 36,4 % sur les V.P. (voitures particulières), mais encore – 2,9 % sur les V.U.L. (véhicules utilitaires légers).

Une fin d’année encourageante

Si l’on considère maintenant les onze premiers mois de l’année, le marché global tous acheteurs confondus est très – dangereusement – satisfaisant avec un bon + 2,26 %. Car c’est avant tout le portefeuille des particuliers qui a été sollicité en même temps que l’endettement de l’État, et les marges des constructeurs ont été bien écornées par les aides supplémentaires accordées sur de plus petits modèles… Bref, ce résultat tout juste positif, est plus qu’artificiel, et l’on peut se demander comment l’année 2010 va se dérouler pour les ventes aux particuliers… Du côté des flottes, c’est négatif (– 17,23 %). Mais ce bilan paraît somme toute logique puisque le marché est difficile à soutenir de manière artificielle, hormis par le biais d’une mesure fiscale d’envergure. Les entreprises, soumises à la crise, ont été prudentes dans leurs acquisitions (– 17,21 %). Celles en location de longue durée ont prolongé une partie de leurs contrats, souvent à la demande des loueurs eux-mêmes, mais elles ont été pratiquement les seules à réimmatriculer (+ 7,58 %), tant en VP (+ 0,54 %) qu’en utilitaires légers (+ 25,15 %). Et sur cette dernière partie, c’est plutôt bienvenu au regard des mauvais résultats persistants (– 21,24 %) du marché de l’utilitaire léger.
Cette lente et difficile reprise est plus qu’un sentiment, elle se concrétise également dans les chiffres de décembre 2009. Au global d’abord (+ 43 %), puisque les particuliers ont pleinement profité du dernier mois de l’année pour changer de véhicule (+ 68,5 %), puis au niveau des flottes (+ 10,53 %), ce qui est plutôt encourageant. Cela donne sur l’ensemble des douze mois de l’année 2009 un marché global à + 5,26 % (+ 10,65 % sur les V.P. et – 17,74 % sur les V.U.L.). Quant au marché des flottes, il affiche encore – 15,46 %. Un résultat qui s’explique en grande partie par les chiffres toujours mauvais de la location de courte durée (– 29,81 %), par un négatif enregistré du côté des entreprises (– 14,97 %) et par un encourageant et significatif ressaut de la LLD (+ 11,23 %).

MARCHÉ DES V.U.P PAR RAPPORT AU MARCHÉ GLOBAL - 11 MOIS 2009 ET VARIATION 2009 / 2008
MARCHÉ VÉHICULES À USAGE PRO (V.U.P) IMMATRICULATIONS FIN 11/2008 IMMATRICULATIONS FIN 11/2009 ÉVOLUTION 2009 / 2008 PART DE MARCHÉ EN 2009
• Entreprises (hors LLD) :510 517423 167-17,11%56,97%
• Loueurs de courte durée (LCD) :232 881163 985-29,58%22,08%
• Loueurs de longue durée (LLD) :128 358138 1657,64%18,60%
• Administrations :17 76511 627-34,55%1,57%
• Artisans-Commerçants :22 2495 804-73,91%0,78%
MARCHÉ V.U.P TOTAL 11 MOIS 2009 :911770742748-18,54%100,00%
MARCHÉ GLOBAL : 232233623781192,40%100,00%
Part des V.U.P dans le marché global :39,26%31,23%-7,9%
La part des entreprises (+ 1 point) et celle des loueurs de longue durée ( + 2 points) a nettement augmentée au détriment des loueurs de courte durée (- 7 points, des administrations (- 0,8pt) et des artisans-commerçants (- 2,15 points).

Nous vous recommandons

Le top 10 des voitures les plus vendues aux entreprises en France en juin 2022

Le top 10 des voitures les plus vendues aux entreprises en France en juin 2022

Sur un marché français des véhicules neufs toujours déprimé, - 14,24 % en juin à 171 089 unités, découvrez les modèles les plus immatriculés auprès des professionnels.Top 10 des VPN les plus immatriculés auprès des entreprises...

Vous avez 7 chances sur 10 de voir votre voiture abîmée si vous la garez dans la rue…

Etude

Vous avez 7 chances sur 10 de voir votre voiture abîmée si vous la garez dans la rue…

Mobilité électrique : les marges des constructeurs automobiles augmentent

Mobilité électrique : les marges des constructeurs automobiles augmentent

Marché Europe : les ventes de camions et de véhicules utilitaires en berne depuis le début de l'année

Marché Europe : les ventes de camions et de véhicules utilitaires en berne depuis le début de l'année

Plus d'articles