Marché du véhicule d'entreprise : le diesel accuse le coup au premier semestre 2018

Hélène Faucher
Marché du véhicule d'entreprise : le diesel accuse le coup au premier semestre 2018

Marché du véhicule d'entreprise : le diesel accuse le coup au premier semestre 2018

Selon l’OVE, le marché du véhicule d’entreprise grimpe de 3,7 % au premier semestre 2018. Côté énergies, la part du diesel chute de 4 points, à 80 %.

Après un mois de mai morose, le marché du véhicule d’entreprise repart en juin avec une hausse timide de 1,9 % des immatriculations VP et VUL, à 82 952 unités. C’est ce que révèle le rapport mensuel de l’Observatoire du véhicule d’entreprise (OVE). Ce sont les VP qui affichent la plus forte croissance avec un bond des immatriculations de 3 %, à 49 590 unités. Les VUL restent stables, enregistrant 0,4 % de croissance et 33 362 immatriculations.

Le premier semestre 2018 affiche une hausse plus nette des immatriculations VP et VUL (+ 3,7 %) à 417 875 unités. Comme sur le mois de juin, ce sont les VP qui tirent le marché avec 4,9 % de croissance, contre 2,1 % de hausse pour les VUL.

Le diesel tombe à 80 % de part de marché

Côté énergies, le diesel recule de 1,8 % avec une part de marché qui tombe à 80,6 %, soit 4,5 points de moins qu’il y a un an à la même période. Chez les VP, la part du diesel descend même à 70,7 %. Face à ce repli, l’essence prend de la puissance avec un bond de 33,5 %, pointant à 14,6 % de part de marché. Sur le segment des VP, la part de l’essence grimpe même à 22,6 %.

Toujours relativement confidentiel avec une part de marché de 1,7 %, le véhicule électrique voit toutefois ses immatriculations augmenter de 38 % à 7 226 unités (VP + VUL). Affichant une part de marché plus importante (3 %), les hybrides (rechargeables et non rechargeables) sont aussi en augmentation de 47 %, à 12 532 unités. À noter une prédominance des hybrides, qui représentent 72 % du total des immatriculations de cette motorisation.

Nous vous recommandons

Pénurie de composants : IHS Markit révise encore ses prévisions de marché automobile à la baisse

Etude

Pénurie de composants : IHS Markit révise encore ses prévisions de marché automobile à la baisse

Dans la foulée de la crise sanitaire, la pénurie de composants électroniques vient contrarier les flux de production automobile des constructeurs. Les experts de référence d’IHS Markit revoient encore leurs prévisions à la baisse...

25/10/2021 | FleetAftermarket
Marché Europe : l’hybride surpasse le diesel

Marché Europe : l’hybride surpasse le diesel

Sécurité routière : moins de morts mais plus de blessés en septembre

Sécurité routière : moins de morts mais plus de blessés en septembre

TCO : l'électrique plus compétitif que le thermique sur plusieurs segments, selon LeasePlan

TCO : l'électrique plus compétitif que le thermique sur plusieurs segments, selon LeasePlan

Plus d'articles