Marché flottes : la bonne rentrée des VP et VUL

Sujets relatifs :

,
Marché flottes : la bonne rentrée des VP et VUL

Marché flottes : la bonne rentrée des VP et VUL

Les immatriculations de véhicules d’entreprise repartent progressivement à la hausse. Au cours du mois de septembre, 80 437 véhicules particuliers et véhicules utilitaires légers ont intégré les parcs d’entreprise. Soit un volume en hausse de 9,09 % par rapport à l’année dernière.

Le mois de septembre rime avec croissance pour le marché du véhicule d’entreprise. Selon les dernières données du Baromètre mensuel des flottes publié par l’Arval Mobility Observatory, 80 437 véhicules d’entreprise ont été mis à la route entre le 1er et le 30 septembre.

Dans le détail, cette nouvelle promotion est constituée de 48 002 véhicules particuliers (VP) et de 32 435 véhicules utilitaires légers (VUL). Deux segments enfin en croissance – avec respectivement une hausse de 2,9 % et de 19,74 % des immatriculations – après des mois de marasme liés à la crise sanitaire du Covid.

« Sur l’ensemble de l’année, [le marché des flottes] reste en repli de 21,71 % (à 510 573 unités), mais il refait petit à petit son retard. [Les ventes de véhicules d’entreprise] tirent de nouveau le marché automobile national qui demeure, lui, fragile », note l’Arval Mobility Observatory.

Quel mix énergétique en septembre ?

Outre le volume de véhicules livrés aux flottes, ce baromètre mensuel apporte des éclairages en matière de composition des parcs. Notamment en ce qui concerne les énergies plébiscitées par les entreprises.

Les véhicules livrés au cours du mois de septembre sont majoritairement équipés de motorisations électrifiées. « Les hybrides rechargeables accélèrent leur progression avec une hausse de 388,32 %, à 3 052 VP + VUL. Les hybrides simples signent aussi une croissance à deux chiffres (70,18 %) avec 4 474 VP + VUL comptabilisés. Le mois de septembre est aussi un très bon mois pour l’électrique, avec une accélération des immatriculations de 67,36 % (2 912 VP + VUL) », peut-on lire.

Parallèlement, la situation se dégrade pour les modèles 100 % thermiques. Il est observé une hausse des immatriculations de véhicules diesel (+ 7,57 % à 55 449 unités), tandis que l’essence recule de 15,48 % (14 287 immatriculations). « Cela s’explique par les commandes de VUL en nette hausse », analyse l’organisme.

Nous vous recommandons

Marché flottes : des milliers de véhicules d'entreprise mis à la route en janvier 2023

Marché flottes : des milliers de véhicules d'entreprise mis à la route en janvier 2023

Au cours du premier mois de l'année, plus de 50 000 véhicules neufs ont d'ores et déjà rejoint les flottes d'entreprise françaises.Le mois de janvier étant terminé, place à un point de marché. Au cours du premier mois de l’année,...

Les ventes de véhicules utilitaires en recul de 15 % en Europe en 2022

Les ventes de véhicules utilitaires en recul de 15 % en Europe en 2022

En 2022, le bilan de la sécurité routière s’enfonce dans le rouge

En 2022, le bilan de la sécurité routière s’enfonce dans le rouge

Découvrez les voitures les plus vendues dans le monde en 2022

Découvrez les voitures les plus vendues dans le monde en 2022

Plus d'articles