Marché flottes : Un premier trimestre encourageant

Marché flottes : Un premier trimestre encourageant

Marché flottes : Un premier trimestre encourageant

Les trois premiers mois de l’année ont été marqués par une nette croissance des immatriculations de véhicules d’entreprise, selon les dernières données de l’Arval Mobility Observatory. Les entrées de VP et VUL en parcs ayant progressé de 30 % sur la période.

Bonne nouvelle ! Le marché entreprise termine le premier trimestre en croissance. Il s’achève sur une hausse de 30,37 % des immatriculations à 217 366 véhicules enregistrés, selon le Baromètre mensuel de l’Arval Mobility Observatory.

« Ces chiffres sont toutefois à prendre avec précaution : la base de comparaison est partiellement faussée, puisque le mois de mars 2020 marquait l’entrée de la France dans le premier confinement et se traduisait par un effondrement brutal de l’activité économique à partir du 17 mars », rappellent les équipes de François Piot.

Pour mémoire, au cours des trois derniers mois, les immatriculations flottes ont évolué de 4,3 % en janvier, puis de -9 % en février par rapport à 2020. En ce qui concerne le mois de mars 2021, les mises à la route de véhicules particuliers et de véhicules utilitaires légers ont augmenté de 177,84 % avec l’immatriculation de 85 325 nouveaux véhicules.

Toutes les motorisations gardent leur intérêt

Autre constat dans ce bilan de fin de trimestre : « côté énergies, toutes les motorisations [sont] dans le vert [mais] une fois encore, les énergies alternatives enregistrent les plus fortes croissances », souligne l’Arval Mobility Observatory.

Ainsi, les immatriculations d’hybrides rechargeables ont bondi de 264,8 % à l’issue des trois premiers mois de l’année par rapport au premier trimestre 2020. Ce qui représente l’entrée de 14 0374 véhicules en parcs. Les hybrides simples ont augmenté de 168,5 % à 30 565 véhicules enregistrés.
« De son côté, l’électrique signe un premier trimestre avec une hausse des immatriculations de 24,83 % (8 672 VP + VUL), due notamment à un bond de 69,97 % (2 570 unités) des immatriculations sur le segment des VUL », indique le Baromètre.

Les immatriculations de véhicules thermiques « affichent un rebond surprenant sur la période » est-il indiqué. Les entrées en parcs d’essence ont augmenté de 30,6 % à 41 767 véhicules tandis que « le diesel connaît une embellie avec une hausse des immatriculations de 16,64 % (135 386 VP + VUL) en raison principalement d’une bonne tenue sur le VUL (+ 33,7 % à 83 790 unités), alors que sur les VP la décrue est de 3,38 % (51 596 unités). »

Nous vous recommandons

Le marché des flottes pèse désormais près de 50 % du marché national

Le marché des flottes pèse désormais près de 50 % du marché national

Après un premier semestre optimiste, le marché automobile s'effondre en cette fin d'année lourdement touché par une capacité de production amoindrie, en raison des différentes pénuries de matières premières que nous connaissons...

Trajets domicile-travail : la voiture revient en force… pour l’instant

Trajets domicile-travail : la voiture revient en force… pour l’instant

Top 10 des VN les plus vendus en France depuis le début de l'année

Top 10 des VN les plus vendus en France depuis le début de l'année

LLD : un troisième trimestre en demi-teinte

Etude

LLD : un troisième trimestre en demi-teinte

Plus d'articles