Marché VN : fort recul des ventes aux particuliers

Christophe CARIGNANO

Sujets relatifs :

Marché VN : fort recul des ventes aux particuliers

Marché VN : fort recul des ventes aux particuliers

Deux données expliquent le repli de - 6 % des immatriculations au mois d’avril : les ventes à particuliers ont reculé de - 10,29 % et le canal des loueurs courte durée, qui soutenait artificiellement le marché depuis le début de l’année, a baissé de - 4,79 %.

Il est toujours très intéressant de regarder le marché des immatriculations de voitures particulières par le prisme des canaux de vente. Selon les données fournies par Dataneo, outre la baisse des ventes à particuliers, on s’aperçoit que les constructeurs ont fermé l’un des deux robinets de ventes tactiques (la LCD) tandis que les véhicules de démonstration (VD) ont encore progressé de + 9,97 % (+ 20 % sur les quatre premiers mois de l’année 2017), pour une part de marché de 13,98 % en progression de plus de deux points.

Les constructeurs ont fermé le robinet des canaux tactiques

En progression de + 8,91 % sur les quatre premiers mois de l’année, le canal des loueurs courte durée (LCD) a enregistré un recul de - 4,79 % en avril. Les ventes tactiques ne pouvaient pas durer éternellement à soutenir le marché de manière artificielle comme c’est le cas depuis janvier.

Le canal des particuliers poursuit sa baisse

Dans le même temps, les ventes à particuliers, canal le plus rentable pour les réseaux, a enregistré une forte baisse en avril (- 10,29 %) et affiche un recul de - 1,65 % sur les quatre premiers mois de l’année. Autre canal qui tenait en principe le marché : la location longue durée a évolué de + 1,88 % au mois d’avril mais a baissé de - 4,95 % depuis le début de l’année 2017. Autre canal tactique en forte hausse, les ventes de véhicules de démonstration ont enregistré une hausse de + 20 % sur les quatre premiers mois de l’année dont + 9,97 % sur le seul mois d’avril. À noter que les ventes aux sociétés et aux administrations ont connu également des baisses respectives de - 0,46 % et - 10,78 % en avril.

Ce manque de ressort du marché français des voitures particulières s’est confirmé avec une pénétration de 46,05 % en avril 2017 contre 48,25 % en 2016 à la même période, soit un recul de plus de deux points. Sur les quatre premiers mois de l’année, ce canal des particuliers ne représente plus que 47,09 % des ventes contre 48,81 % l’an passé à la même période.

Nous vous recommandons

France 2030 : l'automobile dans le coup

France 2030 : l'automobile dans le coup

Le président de la République, Emmanuel Macron, a présenté ce jour les contours du plan d'investissement France 2030, qui fixe les priorités du pays pour la décennie à venir. L'automobile figure parmi les domaines d'avenir, avec comme...

Le CNPA en position de force

Le CNPA en position de force

Savez-vous comment utiliser la prime à la conversion ?

Savez-vous comment utiliser la prime à la conversion ?

L'alternance reste l'outil anti pénurie de talent

L'alternance reste l'outil anti pénurie de talent

Plus d'articles