MecaVin sécurise le commerce VO

Victoire de Faultrier-Travers
MecaVin sécurise le commerce VO

MecaVin sécurise le commerce VO

MecaVin entend apporter tous les renseignements sur des véhicules d’occasion en passe d’être achetés ou vendus en proposant des rapports d’identification détaillés. Son principal objectif est de rassurer à la fois les vendeurs et les acheteurs.

Tout commence en 2018 : son fondateur, Nicolas Porta, part du constat d’un manque de précision concernant l’identité des véhicules d’occasion. Dans 30 % des cas la finition est erronée, dans 90 % il y a des erreurs et des oublis sur les équipements et, enfin, dans 100 % des cas le prix n’inclut pas celui des options. À partir du numéro de série, MecaVin a accès aux informations des constructeurs, ainsi qu’aux référentiels véhicules. Endossant le rôle de tiers de confiance en rassurant acheteurs et vendeurs, la start-up a pour ambition de pallier le manque de solutions professionnelles des constructeurs.

La clientèle, majoritairement composée à la base de particuliers, se professionnalise de plus en plus. MecaVin propose les mêmes services à ses deux types de clients, avec toutefois des propositions tarifaires et des délais de réception distincts. Au total, plus de 400 professionnels ont testé cette solution et cinquante d’entre eux ont un compte actif, dont plusieurs du réseau Simplici Car.

Un rapport détaillé

MecaVin insiste sur la qualité de son rapport d’identification des véhicules à l’import, la précision appliquée aux finitions et à l’ensemble de leurs équipements et de leurs options. Par cette valeur ajoutée, la start-up entend se démarquer de ses deux principaux concurrents. Le traitement des rapports se fait entre une à trois heures. En option pour le particulier, le rapport peut être moins cher s’il est traité sous 12 à 24 heures. En option également, le rapport peut comprendre le rapport historique d’Autoviza. À ce jour, la start-up propose aux professionnels une forme de contrat innovante, avec une création de compte gratuite et un test sur un véhicule offert. MecaVin propose son offre sous forme de packs de crédits consommables sur une durée de temps illimitée.

Un service pour le marché mondial

Enfin, la start-up ne manque pas d’ambition. Son objectif pour les prochaines années est de « créer le service le plus qualifié et le plus qualitatif sur le marché mondial le plus rapidement possible. » Nicolas Porta et son équipe travaillent avec des fournisseurs de données et envisagent sérieusement des levées de fonds afin de concrétiser ce souhait. La première levée de fonds est prévue d’ici à la fin de l’année. Avec sagesse, MecaVin se développe étape par étape, en commençant par l’Europe et l’Allemagne dans un premier temps. De plus, MecaLife et MecaVin seront uniformisés. Un nouveau site, arborant une nouvelle charte graphique et un nouveau logo, est dans les tuyaux.

[Article complet à lire le magazine Décision Atelier n°158]

Nous vous recommandons

Test : Gedore 900-20 : une longue, fine et puissante baladeuse qui ne manque pas d’intérêt

Test : Gedore 900-20 : une longue, fine et puissante baladeuse qui ne manque pas d’intérêt

L’outilleur allemand Gedore a imaginé une baladeuse à leds qui casse les codes des lampes classiques dans les ateliers. Sa finesse et sa longueur permettent un éclairage diffus mais aussi d’aller illuminer les endroits les plus...

25/05/2022 | Outillage
La Fiev désigne le nouveau président du Groupe des industries d'équipements de garage

Nomination

La Fiev désigne le nouveau président du Groupe des industries d'équipements de garage

Test : Knipex, clés ou pince, ne plus choisir !

Test : Knipex, clés ou pince, ne plus choisir !

Jantes Alu Services étend son concept à l'échelle nationale

Jantes Alu Services étend son concept à l'échelle nationale

Plus d'articles