Entretien

« Même avec des produits 100 % électriques, nous sommes une marque premium », assure David Perdomo Hollatz (Mercedes-Benz Vans France)

 « Même avec des produits 100 % électriques, nous sommes une marque premium », assure David Perdomo Hollatz (Mercedes-Benz Vans France)

David Perdomo-Hollatz a passé trois ans à la tête de Mercedes-Benz Utilitaires France.

© Mercedes-Benz AG

Dans un dernier entretien accordé à la presse automobile française, David Perdomo-Hollatz a accepté de revenir sur les performances de Mercedes-Benz Vans en France mais aussi sur son expérience vécue avec les collaborateurs de la marque et le réseau français depuis trois ans. 

« La France est certainement un pays que je considèrerai comme un exemple à suivre dans mes nouvelles fonctions à la région Europe », annonce clairement David Perdomo Hollatz.

Arrivé en septembre 2019 à la tête de la filiale française du constructeur premium allemand de véhicules utilitaires légers, le dirigeant germano-hispanique est en route pour l’Allemagne où il prendra, début février, d'autres responsabilités (voir encadré).

En 2022, Mercedes-Benz Vans a livré 411 000 véhicules dans le monde (soit une croissance de 4 %), dont 257 200 en Europe (+ 3 %). Entre le 1er janvier et le 31 décembre 2022, Mercedes-Benz Utilitaires France a très exactement mis à la route 19 072 véhicules utilitaires légers. Un volume en baisse de 16,7 % par rapport à l’année précédente. La faute à la crise des semi-conducteurs qui a paralysé la production ainsi qu’à des difficultés d’approvisionnement et de logistique.

« La marque résiste mieux que le marché français du VUL, en baisse de 19,5 % à 348 075 unités », aussi « Mercedes-Benz s'est avéré plus solide que les opérateurs nationaux, demeurant le troisième meilleur importateur d'utilitaires légers en France », glisse le dirigeant. De fait, la part de marché de Mercedes-Benz Vans France a encore progressé l’an passé pour atteindre désormais 5,5 points. Aussi, la France représente désormais le cinquième marché des utilitaires à l'étoile, après l'Allemagne, les États-Unis, la Chine et le Royaume-Uni.

« Je suis très fier des résultats de Mercedes-Benz Vans France »

Fort de tels résultats – et bien qu'en partance pour l'Allemagne – ,David Perdomo Hollatz ne peut qu'exprimer sa fierté envers les équipes qui développent la marque en France. Qu'il s'agisse des collaborateurs travaillant au siège de Mercedes-Benz comme du réseau, qu'il a appris à connaître ces trois dernières années et avec lequel il entretient de très bonnes relations.

Dans un avenir proche, ce réseau (dont la rentabilité moyenne atteint 1,8 % de chiffre d'affaires) constitué de 104 points de vente devrait connaître une certaine stabilité. À l'image de ce qu'il se passe dans l'entreprise pour les véhicules particuliers, certains sites sont en train d'évoluer pour se mettre, progressivement, en conformité aux standards MAR2020. « La relation physique, en tant que constructeur premium, reste fondamentale », rappelle le dirigeant de la filiale française, dont le successeur n'a pas encore été dévoilé.

L'avenir des utilitaires Mercedes-Benz passe par le digital et l'électrification

Pourtant, la tentation de céder aux sirènes du digital est bien présente. Depuis septembre, la marque a ajouté sur son site internet un onglet permettant de consulter les stocks de VUL neufs disponibles dans l'Hexagone. « Toutes les gammes d’utilitaires sont concernées y compris [...] les modèles 100 % électriques », soulignait alors un communiqué. Tandis qu'un porte-parole précisait que « le client potentiel peut ainsi connaître la configuration exacte du véhicule qui l’intéresse. Afin d’aider les clients dans leur recherche, l’outil permet de choisir un véhicule stock selon différents critères : charge utile, volume utile, hauteur utile, PTAC, nombre de sièges, puissance, carburant, etc. Mais aussi de voir l’intérieur et l’extérieur à 360°, faire une simulation de crédit et demander une offre personnalisée auprès du distributeur, même s’il se situe loin du lieu d’activité du client ». 

Si David Perdomo Hollatz ne renie pas cette organisation visant à donner de la lisibilité sur les disponibilités en ces temps troublés, il existe cependant une subtilité : « Aujourd'hui, ce qui est proposé, c'est de l'achat en ligne. Ce n'est pas de la vente en ligne ». Dans les prochains mois, et avec une approche phygitale – où réseau de distribution et numérique sont complémentaires –, Mercedes-Benz Vans devrait proposer des prestations d'après-vente en ligne : réservation des rendez-vous, ordre de réparation dématérialisés, et bien d'autres services encore car près de 85 % des véhicules commercialisés par la marque sont des véhicules connectés.

Enfin, l'électrification de la gamme va se poursuivre pour répondre aux nouvelles contraintes qui reposent sur les épaules des professionnels. Dans les toutes prochaines semaines, la fourgonnette eCitan complètera le catalogue. Un cran au-dessus en termes de gabarit, le eVito doté d'une nouvelle batterie, plus capacitaire, en 2022 devrait atteindre son rythme de croisière tandis qu'une nouvelle génération du eSprinter est attendue pour 2024 avant un tout nouveau fourgon basé sur la plateforme eVAN dédiée aux véhicules utilitaires 100 % électriques.

David Perdomo Hollatz quitte Mercedes-Benz Vans France pour l'Allemagne 

À la tête de la filiale française de Mercedes-Benz Vans depuis septembre 2019, David Perdomo Hollatz quitte ses fonctions. Il a été nommé, à compter du 1er février 2023, directeur des ventes Mercedes-Benz Vans Europe et du management van Allemagne. Âgé de 47 ans, il succèdera ainsi à Steffen Lucas, qui quitte le constructeur premium allemand. David Perdomo Hollatz a débuté sa carrière en 1198 au sein de la division des voitures particulières chez Mercedes-Benz Espagne. En 2014, il a rejoint le siège du constructeur allemand, à Stuttgart, pour occuper différents postes de direction avant d'être nommé en France. « Nous sommes très heureux d'accueillir David Perdomo Hollatz pour cette nouvelle mission. Je suis convaincu qu'avec son expertise dans les trois niveaux de vente et sa collaboration étendue avec les marchés et les concessionnaires européens notre organisation Vans conduira avec succès le changement ainsi que l'introduction prochaine des ventes du futur », fait savoir Klaus Rehkugler, dans un communiqué. 

Nous vous recommandons

MG va lancer deux nouvelles versions de la MG4

MG va lancer deux nouvelles versions de la MG4

D’ici à 2025, MG Motor prévoit de présenter une gamme de dix modèles électriques en 2025, dont fait partie la MG4. La plupart d’entre eux utiliseront la plateforme MSP – qui permet de couvrir plus de segments, allant de la berline...

Honda lance une stratégie complète autour de l’hydrogène

Honda lance une stratégie complète autour de l’hydrogène

Le Fleet & Mobility Managers Club reprend le jeudi 9 février 2023

Événement

Le Fleet & Mobility Managers Club reprend le jeudi 9 février 2023

Le canal des particuliers a représenté 49,15 % du marché VN en janvier 2023

Le canal des particuliers a représenté 49,15 % du marché VN en janvier 2023

Plus d'articles