Mercedes-Benz en vue sur le marché VU

Mercedes-Benz en vue sur le marché VU

Elektrisches Produktportfolio von Mercedes-Benz Vans (v. l. n. r. EQV (Stromverbrauch kombiniert: 26,4 - 26,3 kWh/100 km; CO2-Emissionen kombiniert: 0 g/km), eSprinter, eVito)Electric product portfolio from Mercedes-Benz Vans (from left to right: EQV (combined power consumption: 26.4 - 26.3 kWh/100 km; CO2 combined emissions: 0 g/km), eSprinter, eVito)

© Daimler AG

En 2021, les ventes d’utilitaires de la marque à l’étoile ont progressé de presque 3% dans le monde, enregistrant plus de 330 000 immatriculations. Et ce malgré la crise des semi-conducteurs qui a chamboulé les livraisons.

Pour Mercedes-Benz Vans, les chiffres 2021 sont dans le vert, et on ne parle pas là que de stratégie d’électrification de la gamme ! Avec 334 210 unités vendues (hors genre VP) à travers les marchés internationaux, la division utilitaire du constructeur allemand augmente ses performances commerciales de 2,6%. Parallèlement, 60 800 modèles « genre VP » (Classe V, EQV, Marco Polo et Vito et Sprinter Tourer) ont été écoulés dans le monde l’an dernier, portant ainsi le total des mises à la route à 395 010  utilitaires VUL+VP. Une évolution positive qui tient son origine dans la forte demande chinoise et américaine, qui a respectivement accru de 11,3% et 4,8% sur l’ensemble année passée.

En Europe, alors que les résultats France ne seront pas clairement connus avant février, c’est l’Espagne qui se détache en affichant des livraisons en hausse d’environ 23%. Une prouesse quand on sait qu’au quatrième trimestre, la pénurie de semi-conducteurs a bouleversé la chaîne d’approvisionnement et que « la demande élevée des clients n'a pu être satisfaite qu'avec des délais », du propre aveu de Mercedes-Benz Vans. De ce fait, les livraisons d’utilitaires (hors genre VP) ont reculé de presque 13% comparé au quatrième trimestre de 2020, dont la solidité avait bénéficié d’un effet de rattrapage lié à la crise sanitaire du Covid.

Deux fois plus de fourgons électriques vendus qu’en 2020

À l’échelle mondiale, 90 532 Sprinter, Vito et Citan (si l’on excepte, là encore, leurs versions VP) ont été mis en circulation au quatrième trimestre 2021. Des immatriculations en berne en Europe, aux États-Unis et au Canada tandis qu’en Chine la courbe s’inverse et les ventes s’établissent en hausse de 10% par rapport à la même période de 2020. Avec plus de 9 000 fourgons électriques (hors genre VP) livrés dans le monde en 2021, la part de cette énergie branchée ne supplante pas encore le thermique. Néanmoins, ce volume – auquel s’ajoutent 3 600 EQV et eVito Tourer comptabilisés dans les résultats Mercedes-Benz Cars globaux – a été doublé par rapport à celui réalisé en 2020. Et, à en croire Klaus Rehkugler, directeur ventes & marketing Mercedes-Benz Vans, ce n’est que le début de la tendance puisque « la demande reste constamment élevée et nos prises de commandes d’utilitaires tout électriques commerciaux et privés ne cessent d’augmenter. »

Nous vous recommandons

Sixt s'engage aux côtés du constructeur chinois BYD avec une commande d'envergure

Sixt s'engage aux côtés du constructeur chinois BYD avec une commande d'envergure

Après avoir présenté, le 20 septembre dernier, son plan global de réduction de ses émissions de CO2, le loueur courte durée signe un accord d'envergure avec le constructeur chinois pour une première commande de plusieurs milliers de...

Peugeot présente son plan d'électrification pour 2023

Peugeot présente son plan d'électrification pour 2023

Rétrofit électrique : la start-up Phoenix Mobility devient TOLV

Rétrofit électrique : la start-up Phoenix Mobility devient TOLV

Le loueur Arval installe à Toulouse l'un de ses Premium Center

Le loueur Arval installe à Toulouse l'un de ses Premium Center

Plus d'articles