Mercedes-Benz Trucks réoriente son usine de Wörth vers le zéro émission

Victoire de Faultrier-Travers
Mercedes-Benz Trucks réoriente son usine de Wörth vers le zéro émission

Mercedes-Benz Trucks réoriente son usine de Wörth vers le zéro émission

L’usine du constructeur située en Allemagne met le cap sur la future production en série de camions électriques à batterie et à pile à combustible.

Mercedes-Benz Trucks entend faire de son usine de Wörth le centre du transport sans émission au sein de son réseau de production de camions. Pour sa transformation vers un transport neutre en CO2 et répondre à tous les usages, Daimler Truck s’appuie sur deux technologies d’entraînement tout électrique : la batterie et la pile à combustible à base d’hydrogène. L’usine de Wörth sera ainsi dotée de l’infrastructure nécessaire et introduira de nouveaux processus d’assemblage pour la production de camions avec des systèmes d’entraînement alternatifs. Le constructeur entend aussi préparer ses collaborateurs à leurs futures tâches. Ainsi, depuis 2018, environ 2 000 employés ont acquis des qualifications supplémentaires dans la manipulation de véhicules et de composants à haute tension dans le centre de formation et de développement du site à Wörth et ont acquis des compétences indispensables pour l’assemblage de camions électriques.

Pour le moment, l’usine permet une production dite « flexible » : le concept fullflex intègre des camions zéro émission dans la production existante. Le Mercedes-Benz eActros y sera produit en série à partir du mois d’octobre, suivront l’eEconic en 2022 et l’eActros LongHaul d’ici 2025.

Une production neutre en 2022

La transformation du site nécessite des fonds importants, et pour cela Daimler Truck AG a soumis une demande au gouvernement allemand dans le cadre du financement des technologies de l’hydrogène et des piles à combustible (le gouvernement du Land de Rhénanie-Palatinat a déjà confirmé son soutien).

Enfin, à partir de l’an prochain, l’ensemble du site de Wörth sera neutre en CO2, à l’instar de toutes les autres usines européennes de Daimler Truck. Le site s’approvisionnera en électricité à partir de parcs éoliens et solaires ainsi que de centrales hydroélectriques à partir de 2022. Les bâtiments et les infrastructures existants sont également entièrement rénovés en termes d’efficacité énergétique, et de nouvelles technologies plus respectueuses du climat sont utilisées dans la production, comme le « Processus de peinture écologique » dans l’atelier de peinture.

Nous vous recommandons

Bosch s’ouvre à l’hydrogène

Bosch s’ouvre à l’hydrogène

En partenariat avec le spécialiste italien OMB Saleri, l’équipementier allemand annonce l’élargissement de sa gamme de produits pour les applications mobiles à hydrogène.La demande de groupes motopropulseurs fonctionnant à...

02/12/2021 | Equipementiers PLBosch
Renault Truks Oils trouve la parade contre la cristallisation des SCR

Entretien

Renault Truks Oils trouve la parade contre la cristallisation des SCR

Wolf Lubricants satisfait de sa participation à Solutrans

Wolf Lubricants satisfait de sa participation à Solutrans

MAN décroche un appel d'offres du Groupement Astre

MAN décroche un appel d'offres du Groupement Astre

Plus d'articles