Mercedes convertit ses Classe A et Classe B à l'hybride rechargeable

Mercedes convertit ses Classe A et Classe B à l'hybride rechargeable

Mercedes convertit ses Classe A et Classe B à l'hybride rechargeable

Le constructeur allemand enrichit sa gamme de compactes d’une inédite motorisation hybride rechargeable désignée par le label EQ Power.

Mercedes croit en la fée électricité. Quelques semaines après avoir lancé la commercialisation de son premier SUV 100 % électrique, l’EQC, la firme de Stuttgart vient d’annoncer l’intégration dans sa gamme de la déclinaison « EQ Power » des Classe A (berlines 4 et 5 portes) et Classe B. Ce nouveau label désignant désormais les véhicules hybrides rechargeables de la marque.

Outre les Classe A et B, il devrait être très vite apposé sur les Classe C, Classe E et Classe S. Et un peu plus tardivement sur les GLC et GLE « D’ici à 2020, l’entreprise souhaite élargir l’offre à plus de 20 variantes de modèles », précise encore Mercedes.

>> À lire aussi : [Vidéo] - Essai Mercedes-Benz Classe A Berline : les flottes en ligne de mire

Si la ligne générale des compactes de la marque ne change pas, les Classe A et B250e embarquent donc désormais sous leur capot deux moteurs : l’un fonctionnant au sans-plomb et l’autre à l’électricité. En pratique, il s’agit du 1.3 l turbo de 160 chevaux (co-développé avec Renault) associé à un bloc électrique de 102 chevaux. Le tout délivrant une puissance cumulée de 218 chevaux pour 450 Nm de couple.

Entre 57 et 68 kilomètres d’autonomie

Cette motorisation, associée à une batterie de 15,6 kWh autorise les deux véhicules à évoluer en mode 100 % électrique. L’autonomie de la Classe A 250e est annoncée entre 60 et 68 kilomètres (en conditions réelles) tandis que celle de la Classe B 250e est légèrement inférieure (de 57 à 67 kilomètres). Quoi qu’il en soit, il faut compter 1 h 45 pour la recharger à partir d’une WallBox.

Au chapitre consommation, Mercedes annonce des valeurs très faibles par rapport aux modèles thermiques équivalents. La Classe A est homologuée à 1,5 l/100 km, la Classe B à 1,6 l/100 km. La berline compacte émettant 34 grammes de CO2 par kilomètres tandis que le monospace compact rejette 36 g/km.

Mercedes a d’ores et déjà ouvert le carnet de commandes et annoncé les tarifs (valables en Allemagne) de ses A 250e et A 250e Berline : 36 943,55 euros et 37 300,55 euros. En France, le prix de ces nouvelles versions sera légèrement plus élevé.

Nous vous recommandons

Renault : exit Kadjar, bonjour Austral !

Renault : exit Kadjar, bonjour Austral !

Le futur SUV remplacera l’actuel Kadjar dans la gamme du constructeur français. Il sera officiellement présenté au public au printemps 2022.Renault continue sa Renaulution avec Austral. D’une longueur totale de 4,51 m, le modèle de...

06/12/2021 | RenaultSUV
Une Mazda 2 Hybrid qui ne cache pas ses origines

Une Mazda 2 Hybrid qui ne cache pas ses origines

Essai - Kia EV6 : la claque électrique

Vidéo

Essai - Kia EV6 : la claque électrique

Opel dévoile la nouvelle Astra Sports Tourer

Opel dévoile la nouvelle Astra Sports Tourer

Plus d'articles