Mercedes réaffirme son refus du gaz HFO 1234yf

Frédéric MARTY

Sujets relatifs :

Mercedes réaffirme son refus du gaz HFO 1234yf

Mercedes réaffirme son refus du gaz HFO 1234yf

La marque à l’étoile maintient son refus d’utiliser le gaz HFO 1234yf dans ses véhicules en raison d’une inflammabilité trop importante selon ses tests.

Les Mercedes Classe A, B, CLA et SL produites après le 12 juin 2013 ne sont plus immatriculables en France. Le constructeur ayant refusé d’utiliser le nouveau gaz réfrigérant, ces modèles recourent à l’ancien R134a. Contrairement aux autres pays européens, la France a décidé de suspendre l’immatriculation des véhicules concernés. Une situation délicate pour la marque, son réseau, et surtout ses clients. Les modèles non immatriculables représentent ainsi « une grande partie de la dynamique commerciale de la marque actuellement » constate Marc Langenbrinck, directeur général Mercedes-Benz Cars France. Près de 50 % des livraisons sur ces véhicules seraient concernées, car fabriquées après la date fatidique. Selon le responsable, « le réseau joue le jeu mais est inquiet car ces voitures représentent 50 % de leur chiffre d’affaires ». Pour servir ses clients, la marque met donc gratuitement à leur disposition des voitures de prêt. Une solution temporaire et coûteuse.

Homologation étendue

Pour commercialiser ses voitures en Europe avec l’ancien gaz réfrigérant, Mercedes a dû les réhomologuer. La firme a donc utilisé la procédure de l’homologation étendue, ce qui signifie que les modèles actuels sont considérés comme des évolutions des types de voitures précédents et non comme des nouveaux. Selon Mercedes-Benz, cette homologation étendue a été entérinée par le KBA (instance d’homologation allemande) et s’avère donc valable au sein de l’Union Européenne. « Nous ne comprenons pas les raisons de ce refus d’immatriculation », s’étonne M. Langenbrinck. En attendant, l’impossibilité d’immatriculer des modèles aussi importants commercialement aura sans doute des conséquences sur les prises de commandes. Le KBA devrait bientôt rendre les conclusions de ses propres tests effectués sur ce gaz réfrigérant. Un verdict qui pourrait se révéler capital pour la suite de ce dossier brûlant.

Nous vous recommandons

Michel Maggi renouvelé à la tête du GNCO

Michel Maggi renouvelé à la tête du GNCO

Michel Maggi vient d’être renouvelé à la tête du Groupement National des Concessionnaires Opel (GNCO). Un nouveau mandat pour une année 2022 particulièrement importante pour les distributeurs de la marque du groupe Stellantis.Michel...

Volkswagen France : « Il y a une très forte demande en BtoB pour nos modèles électrifiés », se félicite Gerrit Heimberg

Volkswagen France : « Il y a une très forte demande en BtoB pour nos modèles électrifiés », se félicite Gerrit Heimberg

Michelin et les start-up Part 1 : Carbios accélère sur le recyclage des plastiques

Michelin et les start-up Part 1 : Carbios accélère sur le recyclage des plastiques

Véhicules d’occasion : Auto1 annonce une croissance de 30% en 2021 !

Véhicules d’occasion : Auto1 annonce une croissance de 30% en 2021 !

Plus d'articles