MG étoffe son réseau français et sa gamme électrique

Alexandre Guillet

Sujets relatifs :

, ,
MG étoffe son réseau français et sa gamme électrique

MG étoffe son réseau français et sa gamme électrique

Après le lancement des MG ZS EV et EHS hybride rechargeable, la marque chinoise poursuit le développement de son réseau en France qui s’articule autour de 62 points de vente. MG annonce également le lancement du SUV 100 % électrique Marvel R et du break électrique MG5 avant la fin de l’année.

Adossé au très puissant groupe chinois SAIC, MG Motors ne traîne pas pour son retour en France et trouve un relais favorable au niveau de la distribution. La marque souhaite s’appuyer sur 80 points de vente en fin d’année et vient d’annoncer que son maillage en comportait déjà 62. Le réseau se compose de 35 investisseurs, pour un taux de couverture nationale de 49 %. 38 candidatures sont encore à l’étude, avec une priorité donnée au quart nord-ouest du pays, ainsi que dans des villes de taille moyenne. Comme c’est déjà le cas depuis plusieurs semaines, ce sont des groupes de référence qui constitue le réseau de la marque.

4 000 à 5 000 ventes en France en 2021

Julien Robert, directeur commerce et réseau de MG Motors France, reste néanmoins mesuré sur les objectifs de vente de la marque en France en 2021, évoquant une fourchette de 4 000 à 5 000 unités. Le segment des entreprises pourrait représenter près de 50 % du volume.

Un SUV et un break taillé pour les flottes

D’ici à la fin de l’année, la gamme MG va s’étoffer avec l’arrivée du Marcel R, un SUV électrique du segment C (à l’été), et du MG5, premier break électrique au monde (à l’automne). Après le SUV ZS électrique et EHS hybride rechargeable, la marque témoigne ainsi d’une montée en gamme, même si l’argument du rapport qualité-prix restera central pour son positionnement. Les deux nouveaux modèles feront valoir une autonomie de l’ordre de 400 kilomètres (WLTP), tandis que le Marvel R (dérivé du même modèle de la marque Roewe qui appartient aussi à SAIC) et ses trois batteries affiche des performances de premier plan (0 à 100 km/h en 4,9 secondes).

Une stratégie à l’échelle de l’Europe

Déjà présente dans huit pays européens, la marque va proposer ses véhicules en Allemagne, Italie, Espagne, au Portugal et en Suède. MG compte ainsi ouvrir 200 nouveaux points de vente en 2021 (100 sont aujourd’hui ouverts).

Le constructeur chinois entend ainsi monter en puissance. Il a vendu près de 26 000 véhicules en 2020 en Europe, surtout au Royaume-Uni (18 400 unités), « son marché d’origine » où sa gamme est plus large.

La marque a également un certain succès sur les marchés les plus électrifiés du continent : Norvège (3 700 unités), Pays-Bas (près de 2 200 unités), France (650 unités).

JPEG - 1.3 Mo
MG s’appuie sur la puissance d’investissement colossale de la maison-mère SAIC, premier constructeur en Chine.

Nous vous recommandons

Avec Stella Vita, Mobilize envisage une « voiture à vivre » solaire

Avec Stella Vita, Mobilize envisage une « voiture à vivre » solaire

Le prototype de véhicule avec panneaux photovoltaïques imaginé par les étudiants de l’Université technologique d’Eindhoven Solar Team a retenu l’attention de Renault Group au travers de sa marque dédiée aux nouvelles mobilités,...

Saint-Gobain s’occupera des vitrages de la Machina d’Hopium

Saint-Gobain s’occupera des vitrages de la Machina d’Hopium

Volvo Cars entrera en Bourse fin octobre

Volvo Cars entrera en Bourse fin octobre

Mauvaise nouvelle pour Maserati

Mauvaise nouvelle pour Maserati

Plus d'articles