MG pulvérise son record de ventes en Europe

Alexandre Guillet
MG pulvérise son record de ventes en Europe

MG pulvérise son record de ventes en Europe

Si les volumes restent modestes en valeur absolue, la première impulsion est soutenue et MG a vendu plus de 20 000 véhicules en Europe au premier semestre, à rapporter aux 7 155 immatriculations de l’exercice 2020.

Si on comptabilise l’important marché britannique (2 832 immatriculations en juin 2021 et 13 592 au premier semestre 2021), MG a vendu 5 190 véhicules neufs en Europe en juin 2021 et 20 695 au premier semestre 2021. Record de 2020 largement battu, ce qui inspire ce commentaire à Matt Lei, président de la marque pour la zone Europe : « Nous avons débuté notre parcours en Europe et il faut installer la marque. Mais vingt mois depuis le lancement, nous nous réjouissons de constater que nos produits sont accueillis avec enthousiasme en Europe ».

Le modèle MG ZS EV enregistre de bonnes performances, notamment aux Pays-Bas, en Norvège, en Islande et au Danemark, des marchés où il apparaît même parfois dans le top 10 mensuel des meilleures ventes. Ainsi, en Norvège, toutes énergies confondues, le ZS EV était le huitième véhicule le plus vendu et dans le périmètre de véhicules 100 % électriques à batteries (BEV), il apparaît au septième rang, avec 4,85 % de parts de marché.

La montée en puissance va encore se poursuivre, car la marque se déploie peu à peu en France, en Autriche et en Allemagne, mais aussi en Italie, en Espagne et en Suède. Sur ce dernier marché, le ZS EV est immédiatement devenu, en juin 2021, le véhicule 100 % électrique le plus vendu. Le lancement du MG EHS PHEV est aussi en ramp-up, après 2 324 immatriculations déjà enregistrées en Europe.

MG couvre désormais seize marchés en Europe, par le biais de 200 concessions et points de service, un maillage appelé à doubler d’ici à la fin de l’année. Un dernier quadrimestre qui sera bien entendu marqué par le lancement du MG Marvel R Electric sur le segment porteur des C-SUV. En attendant le MG5 Electric en fin d’année.

« Nous étoffons rapidement notre gamme et vous pouvez encore attendre des nouveautés en 2022 », lance Matt Lei. Et de conclure : « Nous aurons bientôt cinq ou six modèles répondant à des besoins bien identifiés et nous comptons disrupter le marché européen des véhicules électriques avec des modèles aboutis à tous les points de vue et proposés à des prix abordables ». Et en Europe, ça ne fait plus rire personne.

Nous vous recommandons

Volvo Cars entrera en Bourse fin octobre

Volvo Cars entrera en Bourse fin octobre

À compter du 28 octobre prochain, le constructeur suédois sera introduit à la Bourse de Stockholm. Avec une valorisation comprise entre 16 et 20 milliards d'euros, la marque mettra sur le marché des actions représentant jusqu’à 24 %...

Mauvaise nouvelle pour Maserati

Mauvaise nouvelle pour Maserati

Foxconn s’invite sur le marché du véhicule électrique

Foxconn s’invite sur le marché du véhicule électrique

BMW se prépare à une interdiction anticipée des moteurs thermiques

BMW se prépare à une interdiction anticipée des moteurs thermiques

Plus d'articles