MG révèle la MG4 Electric

MG révèle la MG4 Electric

© MG Motor

Avec ce nouveau modèle basé sur une plateforme inédite, le constructeur chinois brigue un nouveau segment, celui des berlines compactes. Le lancement sur le marché européen de ce véhicule 100 % électrique, baptisé MG4, interviendra quant à lui au quatrième trimestre 2022.

Après le succès de son SUV urbain ZS ou de son break MG5, la marque MG entend s'implanter sur un nouveau canal de vente, en vogue sur le marché européen : les berlines compactes. Concurrente de la nouvelle Renault Mégane e-Tech ou de l’ID.3, voici donc venir la MG4 Electric ! Dotée d’une architecture inédite et entièrement pensée pour l’électrification des modèles, la MG4 entend faire la différence avec un espace intérieur plus spacieux et une répartition du poids garantissant une meilleure efficacité énergétique.

De la place pour tous

Affichant des dimensions plus généreuses que ces rivales précédemment citées, avec 4,29 mètres de long et 1,84 mètre de large, la MG4 Electric déploie un vaste habitacle, promettant d’accueillir confortablement cinq personnes. Le tout « en conservant des proportions élégantes et athlétiques », assure le constructeur. Un équilibre permis par la nouvelle plateforme MSP (pour Modular Scalable Platform), développée par la société mère de MG, SAIC Motor, et sur laquelle repose la MG4 Electric. La batterie « One Pack », dérivée de cette conception innovante, améliore aussi l’agencement de l’habitacle avec la disposition couchée de ses éléments. D’une hauteur de seulement 110 mm, elle est en effet la plus fine de sa catégorie mais aussi la moins encombrante.

Performances éprouvées

Associée à un système de refroidissement, nouveau lui aussi, cette batterie « One Pack » avance également une durée de vie ultra-longue et une sécurité « zéro emballement thermique ». Initialement disponibles en deux versions, dont les capacités vont de 51 kWh (pour 170 ch) à 64 kWh (et 204 ch), les batteries de la MG4 offriraient une autonomie allant de 350 à 450 kilomètres (en cycle WLTP).

« D’autres variantes de la MG4 Electric seront prévues, notamment une version équipée d’une transmission intégrale », affirme MG dans un communiqué. Forte d’une architecture de propulsion originale, la nouvelle MG4 Electric devrait donc garantir un bon maintien de route et un plaisir de conduite. À voir si les tests d’endurance que subit encore la MG4, ayant déjà parcouru plus de 120 000 kilomètres à travers le Vieux Continent et dans diverses conditions, le confirmeront.

Des améliorations technologiques à venir

La plateforme MSP pourrait aussi soutenir de futures avancées connectées dans la MG4. Le groupe motopropulseur serait, par exemple, capable de prendre en charge les futurs systèmes d’échange de batterie BaaS (Battery as a Service) tout comme l’architecture orientée services (SOA) assurerait au modèle d’intégrer des mises à jour à distance (over-the-air ou OTA). Enfin, le système de cartographie de la plateforme garantira aux conducteurs d’accéder aux plus récentes solutions de conduite autonome. En attendant de savoir si ces fonctionnalités étoffées plomberont la grille tarifaire de la MG4, la marque chinoise révèle que son nouveau modèle sera lancé en Europe au quatrième trimestre 2022. Patience donc…

Nous vous recommandons

Le Mercedes-Benz EQS SUV débarque en concessions

Le Mercedes-Benz EQS SUV débarque en concessions

Le grand SUV 100 % électrique du constructeur premium allemand est désormais disponible à la commande. Ses premières livraisons sont annoncées pour le mois de décembre.La gamme électrifiée EQ de Mercedes-Benz s’agrandit encore. Un...

[Essai] Les Matchs de la Rédaction - Citroën ë-C4 / Volkswagen ID.3 : compactes branchées

[Essai] Les Matchs de la Rédaction - Citroën ë-C4 / Volkswagen ID.3 : compactes branchées

Cupra élargit la gamme de motorisations de la Leon

Cupra élargit la gamme de motorisations de la Leon

[Essai] Les Matchs de la Rédaction - Hyundai Tucson PHEV / Volkswagen Tiguan e-Hybrid : une question de priorités

[Essai] Les Matchs de la Rédaction - Hyundai Tucson PHEV / Volkswagen Tiguan e-Hybrid : une question de priorités

Plus d'articles