Michelin quitte le WRC avec panache

Alexandre Guillet

Sujets relatifs :

, ,
Michelin quitte le WRC avec panache

Michelin quitte le WRC avec panache

Comme prévu, Michelin a conclu la saison par de nouveaux succès à Monza, avec la Toyota de Sébastien Ogier et Julien Ingrassia, et le titre « constructeurs » de Hyundai. La 347ème victoire depuis 1973 ! Michelin laissera la place à Pirelli pour les quatre prochaines saisons, tout en continuant à accompagner ses clients dans d’autres catégories.

Depuis son engagement en rallye WRC en 1973, Michelin n’a manqué que sept saisons de cette discipline particulièrement exigeante pour les pneumatiques. Dès lors, ce week-end, la dernière course d’une saison tourmentée, en Italie, avait valeur de symbole dans la mesure où Michelin va laisser la place de fournisseur officiel à Pirelli pour les quatre prochaines saisons.

« Au fil des 41 ans passés dans cette discipline, le WRC a largement contribué au progrès de nos pneus, ainsi qu’au renforcement de la proximité de notre marque avec le public. Sécurité, hautes performances, robustesse…le Championnat du Monde des Rallyes a été un précieux laboratoire pour notre département Recherche & Développement », souligne la direction de Michelin Motorsport, tandis que face à la presse, son président Matthieu Bonardel ne ferme d’ores et déjà pas la porte à un retour : « Michelin oriente aujourd’hui ses investissements vers l’innovation durable et quitte le rallye mondial. Je suis toutefois convaincu qu’il ne s’agit que d’un « au revoir » et non pas d’un « adieu ». Michelin pourra un jour retourner en FIA WRC, quand le championnat aura finalisé la profonde transformation qu’il a entamée, en accord avec la vision du sport automobile prônée par la FIA ». Vis-à-vis du marché du remplacement, le WRC est un investissement porteur en termes de notoriété et d’image de marque.

Le bilan de Michelin en WRC s’apparente à une moisson très féconde, jugez plutôt : 347 victoires, plus de 7 500 spéciales remportées avec 58 pilotes différents, plus de 1 000 podiums, 30 titres de champion du monde « Constructeurs » avec 11 marques différentes, 28 titres de champion du monde « Pilotes » avec 12 pilotes différents !
Pour marquer le coup, Michelin a posté une brève vidéo sur les réseaux sociaux retraçant quelques riches heures de l’aventure du groupe en WRC, c’est ici

Nous vous recommandons

Bosch simplifie l’accès aux données sécurisées des véhicules

Bosch simplifie l’accès aux données sécurisées des véhicules

L’équipementier allemand intègre une nouvelle fonction SDA à son logiciel de diagnostic ESI[tronic] permettant aux ateliers avec une seule authentification d’accéder aux « Gateway » des constructeurs automobiles et donc aux...

75 bougies pour Schaeffler

75 bougies pour Schaeffler

Lesjöfors Automotive veut légitimer le marché des ressorts de suspension

Lesjöfors Automotive veut légitimer le marché des ressorts de suspension

Opisto et GT Motive signent un partenariat afin de faciliter l'accès à la pièce de réemploi

Opisto et GT Motive signent un partenariat afin de faciliter l'accès à la pièce de réemploi

Plus d'articles