Mickey roule en Ampera

Eloïse LE GOFF-BERNIS
Mickey roule en Ampera

Mickey roule en Ampera

General Motors France et Euro Disney ont scellé il y a un an un accord faisant d’Opel le partenaire automobile officiel de Disneyland Paris jusqu’en 2014.

Aux dires de Thierry Pedros, vice-président en charge des alliances stratégiques de Disneyland Paris et conducteur d’une des quinze Ampera mis à disposition par Euro Disney aux membres de son comité de direction, la berline électrique du Blitz a tout bon.

Depuis que l’équipe dirigeante a changé de volant en troquant, l’an dernier, sa Volvo XC90 de fonction pour l’Opel Ampera, la flotte Premium du groupe a réduit par six ses émissions de gaz à effet de serre. Autres gains vertueux pour le porte-monnaie : une économie de 11 000 euros en frais de carburant ainsi que 28 931 autres euros non dépensés (- 8,5 %) résultant de l’exemption de taxe sur les véhicules de société. À l’achat, bien que commercialisée 40 000 euros (avec 5 000 euros de bonus), la nouvelle voiture officielle du Parc a aussi permis de réduire le coût du loyer issu d’un contrat de location longue durée de deux ans, kilométrage illimité (ndlr : un XC90 coûte au minimum 50 000 euros).

« C’est surtout un projet citoyen qui a déclenché la mise en place d’un plan de déplacement en entreprise pour nos 15 000 salariés », insiste Thierry Pedros qui cite, pour exemple, le remboursement à hauteur de 80 % de la carte Navigo de 4 000 employés ou encore la création d’un site internet interne de co-voiturage. Euro Disney a enfin largement financé son ambition verte en déboursant près de 100 000 euros pour installer 21 bornes de recharge (dont une sur le parking visiteurs).

200 Opel Ampera vendues en France

Au total, l’accord porte sur une flotte de 300 VU (contrat de LLD de trois ans) et de 200 VP (contrat de 2 ans/60 000 km) de la gamme ecoFLEX. « Il s’agit d’un test concluant pour nos deux marques », souligne Yves Pasquier-Desvignes, président de GM France qui a, du reste, vendu 160 Ampera en France depuis janvier (essentiellement à des particuliers). « 100 % du coût devant être amorti pendant la durée de détention, la formule locative s’avère compliquée à monter », précise-t-il. Les 10 % de ventes effectuées auprès des sociétés ont été opérées en LLD par la captive de la filiale : Opel Business Service (marque blanche gérée par ALD Automotive).

Opel devrait écouler 200 Ampera cette année dans les 25 concessions nommées pour la distribuer et autant l’an prochain. « Cette voiture est le porte-drapeau de la marque. Nous ne casserons pas son prix afin de préserver sa valeur de revente. Et nous comptons signer d’autres partenariats », conclut Yves Pasquier-Desvignes.

Photo : Opel Ampera de courtoisie du Disney’s Hôtel New York.

Nous vous recommandons

Rétromobile revient du 2 au 6 février 2022

Rétromobile revient du 2 au 6 février 2022

Reporté depuis deux ans, le salon Rétromobile revient du 2 au 6 février prochains à Paris. L'événement occupera les halls 1, 2 et 3 du parc des expositions de la Porte de Versailles.Le retour de Rétromobile est officialisé. Le salon...

22/10/2021 | AftermarketFleet
Crise des semi-conducteurs : Renault Group évalue les pertes…

Crise des semi-conducteurs : Renault Group évalue les pertes…

Fin des moteurs thermiques : la Fondation Nicolas Hulot appelle à une stratégie claire pour la France

Fin des moteurs thermiques : la Fondation Nicolas Hulot appelle à une stratégie claire pour la France

La prolongation du bonus écologique confirmée

La prolongation du bonus écologique confirmée

Plus d'articles