Mini coche un à un ses objectifs en faveur de l’électrique

Yelen BONHOMME-ALLARD
Mini coche un à un ses objectifs en faveur de l’électrique

Mini est implanté dans 109 pays.

Avec l’électrification progressive de sa gamme et de ses technologies, la marque espère accroître sa part de conquête auprès de ses clients, ainsi que sa rentabilité au cours des dix prochaines années.

En tant que constructeur de citadines et de compactes premium, Mini poursuit sa feuille de route dont les trois principaux axes portent sur l’évolution de sa gamme de produits, le développement de ses innovations technologiques et l’amélioration de sa productivité dans le monde. Au cours des neufs premiers mois de l'exercice actuel, Mini a constaté une croissance de ses ventes de 7,9 % par rapport à la même période en 2020. L'électromobilité a été l’un des vecteurs de cette hausse. En effet, les modèles électrifiés représentent plus de 15 % des ventes mondiales de Mini - le constructeur est présent dans 109 pays - et avoisine les 30 % en France en 2021. À compter de 2030, Mini ambitionne de compter parmi les marques 100 % électriques.

Pour y parvenir, dès 2023, cette dernière présentera le premier modèle d'une nouvelle génération de véhicules entrainés par un groupe motopropulseur entièrement électrique. La future gamme de VE sera constituée de la Mini Hatch 3 portes et d'un crossover dans les segments des citadines et des compactes premium. Mini développe également des concepts pour les futurs modèles John Cooper Works électrifiés. Toujours à partir de cette date, les nouveaux modèles développés pour l'e-mobilité et à destination du marché chinois seront produits directement sur ce territoire. La production se fera dans l'usine nouvellement construite à l'est du pays. « Mini utilisera les voitures produites sur place pour répondre à la demande grandissante en Chine et sur les autres marchés mondiaux pour un plaisir de conduire sans émissions locales » précise le constructeur. En parallèle, la production de la prochaine génération du Countryman sera également lancée en 2023 à l'usine BMW Group de Leipzig, faisant de ce modèle la première Mini fabriquée en Allemagne. Tous les autres modèles de la gamme seront produits à l'usine Mini d'Oxford. Le Royaume-Uni continuera d'incarner le berceau de production de la marque.

Nous vous recommandons

AICE : découvrez le palmarès 2021 du parcours client automobile

AICE : découvrez le palmarès 2021 du parcours client automobile

La cérémonie des prix Auto Infos Customer Experience s’est tenue le 7 décembre, à l’Etoile Business Center, à Paris. Fruit du travail de la rédaction et d’un précieux partenariat avec Select’Up, découvrez les huit...

07/12/2021 | DigitalDigitalisation
Stellantis entame sa mue vers la fourniture de services à distance

Stellantis entame sa mue vers la fourniture de services à distance

Essai - Tesla Model Y : « very good trip »

Essai - Tesla Model Y : « very good trip »

Observatoire Cetelem 2022 : les SUV ont le vent en poupe

Etude

Observatoire Cetelem 2022 : les SUV ont le vent en poupe

Plus d'articles