Mitsubishi entend se relancer sur le segment B avec une nouvelle génération de Colt hybride

Antonin Moriscot

Sujets relatifs :

, ,
Mitsubishi entend se relancer sur le segment B avec une nouvelle génération de Colt hybride

Comme annoncé au printemps 2021, Mitsubishi accueillera dans sa gamme deux "modèles-soeurs" calqués sur des productions Renault.

© Mitsubishi Motors Europe

Le constructeur japonais, qui poursuit finalement son aventure commerciale en Europe, annonce l'arrivée d'un nouveau modèle à l'automne 2023 prenant la forme non pas d'un SUV ou d'un 4x4, mais d'une citadine. Un véhicule qui sera par ailleurs proposé avec une motorisation hybride. 

La relance de Mitsubishi sur le Vieux Continent passe par un profond renouvellement de sa gamme de véhicules. Conscient de cela, le constructeur japonais a prévu d'être présent, à l'avenir, « sur les principaux segments européens, avec des modèles compétitifs ». Dans cette logique, Mitsubishi Motors Europe vient d'annoncer le lancement d'un nouveau modèle.

Positionné sur le segment B - soit celui des citadines - ce véhicule est attendu pour le printemps 2023. Se présentant sous la forme d'une berline cinq portes, il reprendra le patronyme Colt. Un nom qui n'a plus été utilisé par Mitsubishi depuis 2014 et l'arrêt de la précédente génération de citadine, écoulée à plus de 400 000 unités en Europe en dix ans de carrière.

« L'arrivée en 2023 de la berline Colt et du nouvel ASX annoncé précédemment renforcera considérablement notre offre commerciale comprenant déjà la Space Star, positionnée à l'entrée de notre gamme, ainsi que l'Éclipse Cross PHEV. Mitsubishi Motors bénéficie d'une riche expérience sur le segment B, étroitement lié à la Colt. Nous nous réjouissons donc d'écrire un nouveau chapitre de l'histoire de ce modèle et de la marque en Europe », commente Frank Krol, P-DG de Mitsubishi Motors Europe.

Fruit de l'Alliance Renault-Nissan-Mitsubishi

Comme le laisse fortement suggérer le premier teaser diffusé par le constructeur japonais, cette nouvelle Mitsubishi Colt sera très proche stylistiquement de la cinquième et actuelle génération de Renault Clio. La face avant sera toutefois spécifique, comme le traitement de la poupe. La présentation officielle du véhicule dans quelques mois permettra de le confirmer.

Sans surprise, cette nouvelle citadine reposera d'ailleurs sur la plateforme CMF-B de l'Alliance Renault-Nissan-Mitsubishi. C'est-à-dire celle sur laquelle sont bâtis les Renault Clio, Captur et Arkana, le Nissan Juke ou encore les Dacia Logan et Sandero.

Comme sa cousine française, la Clio, cette septième génération de Colt sera produite au sein de l'usine de Bursa, en Turquie. Elle « offrira un riche équipement intégrant les toutes dernières technologies ainsi qu’une vaste gamme de groupes propulseurs », indique Mitsubishi dans un communiqué. D'ores et déjà annoncée avec une déclinaison hybride essence-électricité, elle devrait donc disposer de la motorisation E-Tech 140 ch déjà connue sous le capot de certains modèles cités plus haut.

Nous vous recommandons

Essai - Audi A8 : grand huit !

Essai - Audi A8 : grand huit !

C'est un fait : l'Audi A8 est une grande voiture. Et pas seulement par la taille. Techniquement, elle est une véritable vitrine pour le constructeur allemand qui la décline, à l'occasion de son restylage, en hybride rechargeable 60...

24/05/2022 | AudiHybride rechargeable
Essai - Hyundai Ioniq 5 : électron libre !

Essai - Hyundai Ioniq 5 : électron libre !

Essai - Seat Ibiza : nouvelle jeunesse !

Essai - Seat Ibiza : nouvelle jeunesse !

Essai - DS Automobiles DS 4 : premium à la française

Vidéo

Essai - DS Automobiles DS 4 : premium à la française

Plus d'articles