Mitsubishi réinvestit le segment des B-SUV avec le nouvel ASX

Mitsubishi réinvestit le segment des B-SUV avec le nouvel ASX

Pour relancer la marque Mitsubishi en Europe, le nouvel ASX sera rejoint dans quelques mois par une nouvelle génération de la citadine Colt.

© Capture L'Automobile & L'Entreprise

Le constructeur japonais vient de présenter le premier des deux nouveaux véhicules destinés au marché européen où il maintient finalement ses activités. Il s'agit de la deuxième génération de l'ASX. Un modèle désormais positionné sur le très lucratif segment des SUV citadins, où règnent en maître les Peugeot 2008 et autres Renault Captur... 

Du sang neuf chez Mitsubishi ! Voilà maintenant plusieurs années que la marque aux trois diamants n'avait pas lancé de nouveau modèle sur le marché européen. Exception faite de l'introduction de la version restylée de l'Eclipse Cross PHEV en avril 2021 et du facelift de la mini-citadine SpaceStar en mars 2020, le dernier véhicule inédit arrivé dans la gamme est le pick-up L200 en septembre 2019.

Ainsi, la présentation de cette nouvelle génération du SUV ASX marque un tournant pour le constructeur et ses distributeurs. « Le nouveau Mitsubishi ASX acte le début d'une nouvelle phase pour Mitsubishi Motors Europe. Il s'agit du premier des deux nouveaux modèles qui vont être lancés d'ici fin 2023 », a rappelé Frank Krol, CEO de Mitsubishi Motors Europe, qui a bon espoir de relancer la marque sur ce marché, alors même qu'elle était appelée à disparaître.

Positionné sur le segment des SUV citadins (B-SUV) – où la concurrence est rude mais les volumes généreux – le Mitusbishi ASX de deuxième génération repose sur la plateforme CMF-B de l'Alliance Renault-Nissan-Mitsubishi. Si la calandre avant arbore le design spécifique "Dynamic Shield" cher à la marque, « inspirant robustesse et dynamisme », que le logo aux trois diamants est présent sur les cabochons de roue et le volant, et que le patronyme Mitsubishi s'inscrit en toutes lettres sur le hayon, il ne faut pas être un grand spécialiste de l'industrie automobile pour reconnaître sous ces quelques modifications le Renault Captur. Une valeur sûre du marché, transformée pour l'occasion à moindres frais.

Thermique, mild hybrid, hybride ou hybride rechargeable

Fabriqué aux côtés de son homologue français, au sein de l'usine Renault de Valladolid, en Espagne, le modèle japonais en reprend donc globalement le design extérieur et intérieur, sa modularité dont la banquette arrière coulissante, son système d'info-divertissement, ses technologies d'aides à la conduite. Côté motorisations, les synergies entre les deux constructeurs sont aussi bien présentes puisque le Mitsubishi ASX, adopte deux blocs thermiques, un hybride et un hybride rechargeable, déjà éprouvés chez les cousins Renault et Nissan.

« La progression des SUV et l'électrification, qui sont les principales tendances observées actuellement sur le marché européen, sont appelées à se poursuivre. En tant que SUV électrifié proposant une vaste gamme de technologies et de systèmes d'info-divertissement de pointe, le nouvel ASX répond parfaitement aux attentes du marché européen », affirme donc Frank Krol. 

En pratique, l'ASX pourra bientôt être commandé avec un trois-cylindres 1.0 l MPI-T développant 90 ch, un quatre-cylindres 1.3 l DI-T mild hybrid fort de 140 ch ou alors avec la motorisation HEV (hybride) combinant un 1.6 l essence et deux moteurs électriques pour une puissance cumulée de 145 ch et, enfin, avec la motorisation PHEV reposant sur les mêmes ingrédients que la précédente mais dotée d'une batterie de plus grande capacité (10,5 kWh) permettant au véhicule de parcourir une soixantaine de kilomètres en 100 % électrique et dont la puissance cumulée grimpe à 160 ch.

Convaincre les clients des 15 000 ASX de première génération

La structure de gamme devrait être assez simple et l'équipement de série plutôt généreux, selon les premières informations livrées par Mitsubishi qui ne communique cependant pas encore sur les tarifs du véhicule. Pour mémoire sur la période 2010-2020, il s'était écoulé près de 400 000 exemplaires de ce SUV (clone des Citroën C4 Aircross et Peugeot 4008) en Europe.

Concernant le marché français, qui devrait disposer d'environ 3 000 unités de ce nouvel ASX, Patrick Gourvennec, le président de Mistubishi Motors France a fixé comme objectif à son réseau de distribution d'aller chercher les clients des 15 000 Mitsubishi ASX de première génération.

Nous vous recommandons

Gruau propose un aménagement inédit pour ambulance

Gruau propose un aménagement inédit pour ambulance

Présent à la troisième Convention nationale de l’ambulance et de la mobilité sanitaire, fin septembre, le groupe français, spécialiste de l’agencement et de la carrosserie de véhicules utilitaires, a dévoilé plusieurs solutions...

Hyundai confirme sa bonne santé avant l'arrivée de la Ioniq 6

Hyundai confirme sa bonne santé avant l'arrivée de la Ioniq 6

Très légères retouches pour les Mercedes-Benz Classe A et Classe B

Très légères retouches pour les Mercedes-Benz Classe A et Classe B

La Hyundai Ioniq 6 dévoile des lignes élancées au profit d'une autonomie record

La Hyundai Ioniq 6 dévoile des lignes élancées au profit d'une autonomie record

Plus d'articles