Mobilians alerte sur la disparition quasi programmée de nombreuses stations-service

Jean-Marc Gervasio
Mobilians alerte sur la disparition quasi programmée de nombreuses stations-service

27 % des stations indépendantes pensent fermer l’activité de distribution de carburant d’ici à 2035.

Notre territoire compte 4 150 stations-service indépendantes qui jouent un rôle déterminant dans la mobilité des Français. Pourtant, 27 % d’entre elles pourraient disparaître d’ici à 2035 selon l’enquête menée fin avril par Mobilians.

Menée auprès des 2 400 stations-service adhérentes à l’organisation professionnelle, cette enquête permet de mesurer les risques, les besoins, mais aussi les forces du maillage des stations-service indépendantes face à leur nécessaire adaptation à horizon 2035.

Au-delà des risques identifiés de fermeture, cette vaste enquête permet de mesurer un ensemble d’indicateurs clés sur l’avenir des stations sur le territoire. Ainsi, 27 % des stations indépendantes pensent fermer l’activité de distribution de carburant d’ici à 2035, soit 1 500 sites estimés sachant que 66 % d’entre elles, en danger de fermeture, pourraient se maintenir si un plan de soutien spécifique était mis en place par l’État, soit près de 1 000 stations concernées.

L’enquête permet aussi de savoir que 100 % des stations interrogées proposent une offre de service de proximité très vaste et adaptée à leur territoire : réparation automobile (67 %), boutique alimentaire (49 %), lavage auto, vente de bouteille de gaz, vente de voiture, relais-colis, location de voiture/utilitaire et vélo, restauration sur place ou à emporter, boulangerie, vente de matériel de motoculture, taxi et ambulance, bar-tabac-presse, produits régionaux… Et que 82 % des exploitants ont la volonté et des dispositions (amplitude horaire) pour diversifier leur activité et proposer des services complémentaires, notamment dans les zones rurales ou peu denses, non autorisés à ce jour tels que le retrait d’argent, vente billet SNCF, services publics.

En ce qui concerne les projets d’investissement, il apparaît que 67 % des stations indépendantes souhaitent investir ou être aidées à investir dans des projets d’avenir (nouvelles énergies, diversification…). Et pour 61 % d’entre elles dans les nouvelles énergies comme les bornes électriques rapide et ultra-rapide, le Bio-GNV, l’éthanol ou à terme l’hydrogène.

À travers son enquête, Mobilians souligne que l’indice de confiance en l’avenir de la population interrogée en de 7/10. En effet, malgré des projections difficiles, les exploitants de stations rurales et péri-urbaines adhèrent à un projet d’avenir et se voient comme un relais stratégique à la transition énergétique.

Nous vous recommandons

Contrôle technique : toujours autant de disparités dans les prix pratiqués

Contrôle technique : toujours autant de disparités dans les prix pratiqués

La plateforme comparative et de réservation du contrôle technique, Simplauto.com, publie son nouveau baromètre annuel de 2022 des prix de l’examen légal obligatoire en France. Une analyse concrète de ce marché menée sur plus de 5...

Carter-Cash recrute sans CV à l'occasion de la période estivale

Carter-Cash recrute sans CV à l'occasion de la période estivale

L'Avere-France change de délégué général

Nomination

L'Avere-France change de délégué général

LKQ Van Heck Interpieces France s'implante à Nantes

LKQ Van Heck Interpieces France s'implante à Nantes

Plus d'articles