Enquête

Mobilité : quelles sont les villes qui utilisent le moins la voiture ?

Clotilde Gaillard

Sujets relatifs :

, ,
Mobilité : quelles sont les villes qui utilisent le moins la voiture ?

Mobilité : quelles sont les villes qui utilisent le moins la voiture ?

Au cœur de l’été, le bureau d’étude en transports et déplacement Adetec à publier le palmarès des villes françaises les plus vertueuses où la voiture n’est pas la panacée en termes de moyens de locomotion. Et, contre toute attente, Paris arrive en tête !

Est-ce parce que l’offre en matière de mobilité s’avère pléthorique dans la capitale ? En tout cas, selon le classement établi par l’Adetec – et basé sur des enquêtes mobilité menées et certifiées par le Cerema –, Paris ne verrait qu’environ 13 % des déplacements de ses usagers se faire en voiture, au profit de la marche à pied (52 %) et des transports en commun (32 %). Au-delà de la diversité des services de mobilité, cette faible part de l’automobile dans Paris s’explique aussi par la politique punitive de la mairie envers les utilisateurs de véhicules à quatre-roues (en particulier thermiques). En témoignent les restrictions de circulation, les difficultés de stationnement et la réduction de la vitesse à 30 km/h sur la plupart des axes. A contrario, le déploiement de nombreuses infrastructures cyclables à inciter les habitants à prendre le vélo, même si celui-ci reste encore marginal (3 %).

JPEG - 67.6 ko

Pour trouver de vrais amateurs de petite reine, il faut se tourner vers Strasbourg, Bordeaux ou Grenoble, avec respectivement 9 %, 6,5 % et 5 % des trajets réalisés en pédalant. Dans ces agglomérations, où la marche à pied représente environ 40 % des déplacements, la voiture arrive toutefois en troisième position, voire en seconde pour la cité bordelaise avec 1 trajet sur 4. C’est toutefois loin de Toulon, Dijon, et Clermont-Ferrand qui constitue le top 3 des villes où l’on utilise le plus la voiture avec respectivement presque 51,6 %, 48,3 % et 47,5 %. La cause notamment à un réseau de transports en commun peu développé, comme le prouvent les 9,4 % de trajets avec ce mode de déplacement dans la commune toulonnaise. Soit le plus faible taux des vingt villes répertoriées…

Nous vous recommandons

Avec la crise, les actifs reconsidèrent leurs déplacements

Etude

Avec la crise, les actifs reconsidèrent leurs déplacements

La voiture reste reine pour les trajets professionnels ou domicile-travail mais les préoccupations écologiques et surtout économiques poussent à se déplacer autrement. Une tendance que relève l’édition 2022 du baromètre «...

Les conducteurs de véhicules électrifiés préfèrent se charger... à domicile

Etude

Les conducteurs de véhicules électrifiés préfèrent se charger... à domicile

Le marché français du VN affiche une croissance à deux chiffres !

Le marché français du VN affiche une croissance à deux chiffres !

La France dépasse (à peine) les 75 000 points de recharge publics

La France dépasse (à peine) les 75 000 points de recharge publics

Plus d'articles