« Mobilize aidera Renault Group à atteindre son objectif de neutralité carbone », assure Clotilde Delbos (Mobilize)

Clotilde Gaillard

Sujets relatifs :

, ,
« Mobilize aidera Renault Group à atteindre son objectif de neutralité carbone », assure Clotilde Delbos (Mobilize)

« Mobilize aidera Renault Group à atteindre son objectif de neutralité carbone », assure Clotilde Delbos (Mobilize)

En janvier dernier, lors d’une conférence particulièrement attendue, le constructeur automobile tricolore Renault a présenté son plan d’action « renaulutionnaire ». Parmi les annonces faites, le Losange a dévoilé Mobilize, entité réunissant les activités du groupe en matière de solutions de mobilité. Rencontre avec Clotilde Delbos, directrice générale de la marque.

L’Automobile & L’Entreprise : En quoi consistent précisément la marque et ses activités ?
Clotilde Delbos : Mobilize encourage la transition écologique à travers des solutions de mobilité et d’énergie flexibles et durables, orientées vers l’usage. Au niveau de la mobilité, Mobilize va concevoir des solutions 100 % électriques pour le transport des personnes et des biens. Mobilize propose ainsi des offres d’autopartage adaptées au contexte de chaque ville et partenaire et différents niveaux de services. Mobilize propose également une gamme de produits destinés aux clients professionnels pour les taxis et les VTC par le biais de ses startup partenaires telles que Karhoo ou iCabbi. Mobilize travaille également sur la livraison du dernier kilomètre pour la mobilité des marchandises avec des véhicules spécialement conçus comme le Hippo et le Bento.

A&E : Cependant, la portée de Mobilize va au-delà de la mobilité automobile...
C. D : Effectivement. Au niveau de l’énergie, nous avons déjà une position de pionnier dans la gestion des batteries des véhicules électriques de deuxième vie. Notre filiale Mobilize Power Solutions (anciennement Elexent) est en train de mettre en place avec succès des solutions de recharge pour les entreprises dans plusieurs pays européens.

Cette première étape ouvre la voie à de nouvelles activités visant à faciliter l’accès aux infrastructures de recharge pour nos clients de véhicules électriques ou de véhicules hybrides rechargeables. De même, nous développons une carte de recharge pour faciliter la localisation des points de charge et avoir une solution de paiement unique disponible dans toute l’Europe. En somme, notre ambition est de pouvoir proposer des solutions d’énergie propre à nos clients en explorant des offres d’abonnement simples pour leurs besoins de recharge à domicile et dans les lieux publics.

A&E : Comment se porte Mobilize depuis son lancement il y a six mois ?
C. D : Mobilize se porte très bien ! La marque a six mois d’existence et nous avons d’ores et déjà de belles réalisations. Nos activités d’autopartage se développent et nous devrions prochainement proposer nos services dans de nouvelles villes, à la fois avec notre offre Zity by Mobilize, qui compte aujourd’hui plus de 400 000 clients entre Madrid et Paris, et avec Mobilize Share (anciennement Renault Mobility), qui se déploie dans de nombreuses villes en Europe, comme Toulouse et prochainement à Bergame en Italie. En ce qui concerne les services énergétiques, notre activité de stockage d’énergie est opérationnelle et nous allons la développer dans les semaines et mois à venir.

Dans le cadre du projet “Advanced Battery Storage“, le plus grand système de stockage d’énergie stationnaire basé sur des batteries de véhicules électriques en Europe, nous avons récemment connecté les premières installations aux réseaux électriques nationaux à Douai (France) et à Elverlings (Allemagne). Ces batteries contribuent à la régulation du réseau en se chargeant lorsque la demande d’électricité est faible, et en réinjectant de l’énergie dans le réseau lorsque la demande est élevée.

A&E : Qu’apporte cette marque Mobilize au constructeur Renault ?
C. D : Mobilize représente une étape et une innovation importante pour Renault et pour sa vision de la mobilité du futur qui doit être électrique, partagée, flexible et abordable. En effet, atteindre la neutralité carbone d’ici 2040 en Europe est un objectif majeur pour Renault Group et Mobilize a un rôle important à jouer dans la réalisation de cette ambition. La marque rassemble en effet tout un ensemble d’expertises dans les domaines de la nouvelle mobilité, de l’énergie et des données qui vont aider le groupe à atteindre cet objectif. Aujourd’hui, plusieurs initiatives sont menées par Renault Group pour aborder à la fois le marché de la mobilité et celui de l’énergie. Mobilize va donc coordonner, rendre cohérentes et étendre ces opérations en unissant nos forces internes avec le soutien de partenaires externes.

A&E : Comment imaginez-vous le futur de la mobilité ?
C. D : Je n’imagine pas un avenir où la mobilité sera uniquement partagée. Il y aura toujours des personnes qui souhaiteront posséder leur véhicule et dans certains cas, le partage n’est pas viable économiquement pour un opérateur à moins que la ville ne le prenne en charge. Je crois donc à un modèle mixte, d’autant plus que tous les pays ne vont pas au même rythme. Néanmoins, il est impératif, pour un groupe comme le nôtre, de préparer l’avenir.

Retrouvez l’intégralité de cet entretien dans le n°267 (juillet 2021) de L’Automobile & L’Entreprise.

Mobilize en bref

  • Marque fondée en 2021
  • Présence dans tous les pays où Renault Group est déjà très implanté. « Mobilize
  • est une marque mondiale, elle peut opérer partout mais l’Europe sera clairement
  • une priorité clé pour Mobilize », précise Clotilde Delbos.
  • Clientèle B2B et B2C
  • Principales activités : services liés à la mobilité, à l’énergie et à la donnée.
  • Ambition : générer 20% du chiffre d’affaires de Renault d’ici à 2030

Nous vous recommandons

Volvo Cars entrera en Bourse fin octobre

Volvo Cars entrera en Bourse fin octobre

À compter du 28 octobre prochain, le constructeur suédois sera introduit à la Bourse de Stockholm. Avec une valorisation comprise entre 16 et 20 milliards d'euros, la marque mettra sur le marché des actions représentant jusqu’à 24 %...

Mauvaise nouvelle pour Maserati

Mauvaise nouvelle pour Maserati

Foxconn s’invite sur le marché du véhicule électrique

Foxconn s’invite sur le marché du véhicule électrique

BMW se prépare à une interdiction anticipée des moteurs thermiques

BMW se prépare à une interdiction anticipée des moteurs thermiques

Plus d'articles