Mona Automotive industrialise le retrofit de VUL

Fabio CROCCO
Mona Automotive industrialise le retrofit de VUL

Mona Automotive industrialise le retrofit de VUL

Retrofleet, entreprise spécialisée dans la conversion des véhicules et engins thermiques en électriques et GTE Groupe, troisième carrossier français, créent une joint-venture dédiée au reconditionnement des véhicules utilitaires en 100 % électriques.

Retrofleet et GTE Groupe créent Mona Automotive, une joint-venture industrielle spécialisée dans la conversion électrique des flottes de véhicules utilitaires. Objectifs : industrialiser le modèle du rétrofit et accompagner la transformation industrielle sur le segment des véhicules utilitaires légers.

L’entreprise sera co-dirigée par Emmanuel Flahaut, CEO de Retrofleet et président de Mona Automotive et par Ludwig Czelecz, président de GTE Automotive et directeur général de Mona Automotive.

« En nous associant à un acteur majeur du carrossage industriel, nous pouvons accélérer notre développement sur un de nos secteurs d’activité en bénéficiant d’un outil industriel existant et performant. Notre objectif est de reconditionner en électrique des milliers de véhicules utilitaires à moteurs thermiques », déclare Emmanuel Flahaut.

« Notre métier de carrossier constructeur est en profonde évolution avec l’arrivée de solutions de mobilité électrique, mais aussi avec l’évolution des usages notamment au niveau urbain. Ce lien fort avec la société Retrofleet et ses associés, que nous connaissons depuis des années, va nous permettre de faire évoluer notre modèle. Nous voulons être un acteur majeur du dernier kilomètre décarboné », commente Ludwig Czelecz.

Située dans les hauts-de-France (Lille et Bapaume) et en région Auvergne-Rhones-Alpes (Chambéry) Mona Automotive reconditionnera en électrique une large gamme de fourgons, et de pick-ups. L’entreprise a déjà développé une entité de prototypage rapide totalement intégrée et est en train de structurer sa ligne de production de kit d’électrification dans la région de Bapaume. Mona Automotive compte d’ores et déjà une vingtaine de collaborateurs et compte bien passer la vitesse supérieure dans les prochains mois.

Les premiers véhicules transformés en électrique sont des utilitaires Renault Master, pouvant notamment être équipés de bennes, de caisses logistiques ou de caisses frigorifiques, sous leurs formes fourgons ou châssis cabines. La conversion en série de Toyota Hilux, pick-up le plus vendu aujourd’hui dans le monde, est aussi engagée. D’autres modèles largement déployés en France et en Europe seront proposés.

« Nous prendrons également en compte le SAV et la maintenance avec nos solutions propriétaires de connectivité et en bénéficiant des réseaux physiques déjà existant du groupe GTE », précise Emmanuel Flahaut.

Nous vous recommandons

Nominations en haut lieu chez Hyundai Motor Group

Nomination

Nominations en haut lieu chez Hyundai Motor Group

Le constructeur coréen réorganise son top management. Luc Donckerwolke, actuel directeur en chef de la création (CCO), se voit ainsi promu président du groupe. Vice-président exécutif de Hyundai Motor Company, Kyoo Bok Lee est, lui,...

Stellantis s’intéresse au rétrofit électrique des VUL

Stellantis s’intéresse au rétrofit électrique des VUL

Rev Mobilities inaugure son premier site dédié au rétrofit

Rev Mobilities inaugure son premier site dédié au rétrofit

Crédit Agricole prend 30 % de Watèa pour accompagner la transition des flottes de VUL

Crédit Agricole prend 30 % de Watèa pour accompagner la transition des flottes de VUL

Plus d'articles