Événement

Mondial de l'Automobile : quels sont les constructeurs finalement présents ?

Mondial de l'Automobile : quels sont les constructeurs finalement présents ?

Les constructeurs chinois déroulent leur offre électrique au Mondial de l’Automobile pour conquérir l’Europe.

© Antonin Moriscot / Auto-Infos / L'Automobile & L'Entreprise

Le Mondial de l'Automobile ouvre officiellement ses portes mardi 18 octobre dans le cadre du Parc des expositions de la Porte de Versailles. Si de nombreux constructeurs ont annoncé ne pas participer à l'événement, d'autres jouent la carte de la fidélité ou exposent pour la première fois à Paris. 

Après une pause de quatre ans liée à la pandémie de Covid-19, le Mondial de l'Automobile réinvestit la Porte de Versailles, à Paris. Dans un format resserré. Pour cette 89e édition, l'évènement ne dure que six jours (du mardi 18 octobre au dimanche 23 octobre inclus) et n'est déployé que dans trois pavillons : les halls 3, 4 et 6.

Les constructeurs français ont répondu présents

Au sein du site, les constructeurs français se sont répartis les différents halls loués par la PFA et Hopscotch. Ainsi, Renault Group est installé dans le hall 6 tandis que Stellantis s'est approprié le hall 4. Comme nous l'écrivions voilà quelques semaines, Renault Group a fait le déplacement avec ses marques Alpine, Dacia, Renault et Mobilize. Sa coentreprise Hyvia, spécialisée dans la mobilité hydrogène, est également à l'honneur.

Si le groupe franco-italo-américain Stellantis regroupe désormais 14 marques automobiles, seules trois d'entre-elles présentent leurs véhicules sur le salon parisien. DS Automobiles, Jeep et Peugeot ont joué le jeu. Citroën n'est officiellement pas présent avec un stand à son nom. Néanmoins, la marque aux chevrons dispose d'un emplacement au sein de l'espace dédié aux véhicules utilitaires légers. Citons également la présence du constructeur de véhicules sans permis Aixam, du constructeur de poids lourds et véhicules utilitaires légers Renault Trucks et d'Hopium le jeune constructeur de véhicules carburant à l'hydrogène. 

Les constructeurs chinois en force

Voilà la grande nouveauté du Mondial de l'Automobile de Paris : la très large ouverture aux constructeurs asiatiques. Si le public a pris l'habitude de découvrir les dernières nouveautés des Coréens Kia et Hyundai ou des Japonais Toyota, Lexus, Suzuki les éditions précédentes, cette année, il n'en est rien. Ces constructeurs n'ont pas fait le déplacement. En revanche, un grand nombre de constructeurs chinois, affichant de grandes ambitions pour le marché européen, ont répondu à l'appel des organisateurs.

Au sein du hall 4, les visiteurs peuvent découvrir les marques BYD, Leapmotor, Seres et XEV. Au sein du hall 5, ils ont la possibilité de se familiariser avec DFSK (Dongfeng Sokon) et Maxus. Enfin, le hall 6 accueille Ora et Wey – deux des marques de Great Wall Motors – ainsi que le constructeur vietnamien VinFast

Des constructeurs discrètement représentés 

Certains constructeurs sont discrètement représentés sur le Mondial : c'est le cas de Ford qui présente son SUV 100 % électrique Mustang Mach-E sur un micro-stand ainsi que ses véhicules utilitaires légers, dont l'E-Transit au sein de la zone dédiée à la mobilité professionnelle.

Nous vous recommandons

Nominations en haut lieu chez Hyundai Motor Group

Nomination

Nominations en haut lieu chez Hyundai Motor Group

Le constructeur coréen réorganise son top management. Luc Donckerwolke, actuel directeur en chef de la création (CCO), se voit ainsi promu président du groupe. Vice-président exécutif de Hyundai Motor Company, Kyoo Bok Lee est, lui,...

Stellantis s’intéresse au rétrofit électrique des VUL

Stellantis s’intéresse au rétrofit électrique des VUL

Rev Mobilities inaugure son premier site dédié au rétrofit

Rev Mobilities inaugure son premier site dédié au rétrofit

Crédit Agricole prend 30 % de Watèa pour accompagner la transition des flottes de VUL

Crédit Agricole prend 30 % de Watèa pour accompagner la transition des flottes de VUL

Plus d'articles