Motorcraft, au présent comme au futur

Fabio CROCCO

Sujets relatifs :

, ,
Motorcraft, au présent comme au futur

A gauche, Peter Canisius, directeur général Motorcraft, accompagné d'Audrey Lenormand, directrice ventes aux professionnels et de Romain Petibon, responsable du réseau.

Après trois années passées sans rassemblement, les membres du réseau de garages MRA de Ford, Motorcraft, viennent de se réunir au Mans. L’occasion pour la tête de réseau de rappeler ses moyens et son engagement aux côtés des artisans pour les accompagner sur un marché de l’entretien-réparation en mutation.

Après trois années sans convention en raison du Covid, les membres de réseau Motorcraft ont pu se réunir à nouveau le 2 décembre dernier sur le circuit du Mans. La grève à la SNCF n’a pas eu raison des retrouvailles. 700 personnes ont participé à cette convention, dont 570 garagistes venus trouver des réponses aux inquiétudes posées par un marché de l’entretien-réparation en mutation. Une centaine de prospects étaient également invités à découvrir le contenu de l’enseigne. Le congrès a été l’occasion pour les 45 partenaires du réseau MRA de Ford de venir présenter leurs solutions d’accompagnement des ateliers.

Motorcraft fédère à ce stade 462 entreprises (330 sont des agents Ford) animées par 70 concessionnaires. Vingt-quatre ateliers sont venus rejoindre le cercle cette année. Une dizaine d’autres pourraient adhérer très prochainement alors qu’une quinzaine de zones restent encore à couvrir sur le territoire national.

Le marché reste porteur

Alors que l’électrification des véhicules pose questions pour leur moindre maintenance, la centrale s’est montrée rassurante sur la pérennité des affaires. En expliquant d’abord que le parc roulant français est vieillissant, 10 ans d’âge moyen, avec 43 % des véhicules qui ont plus 10 ans. Le thermique a encore de belles années, cela d’autant plus que les Français sont attachés à leur véhicule pour diverses raisons. Et dans ce contexte, les MRA sont favorisés. Pour autant, Motorcraft ne reste pas immobile et développe de nouveaux programmes comme celui autour de l’installation de boîtiers de conversion au bioéthanol E85, carburant auquel Ford croit, en partenariat avec Biomotors. Une cinquantaine de Motorcraft sont impliqués dans cette activité qui a fait un bond de 500 % cette année au sein du réseau.

Vitrage et carrosserie en ligne de mire

Autre programme relancé par le réseau, celui du vitrage avec Motorcraft Glass et l’ambition de compter, au premier trimestre 2023, une cinquantaine d’ateliers formés et équipés conformément à un cahier des charges revisité. Les formations seront dispensées par Kent en e-learning. Le fabricant apportera aussi l’outillage nécéssaire. Pilkington a été retenu comme unique fournisseur de vitrage en complément de Ford. Une offre recyclage de vitrage est apportée par Hubency.

La stratégie Motorcraft ne s’arrête pas là. Elle concerne aussi la carrosserie et la petite remise en état. L’enseigne estime que l’électrique va conduire à plus de réparations cosmétiques. Se déployer plus largement sur la climatisation fait aussi partie des projets de l’enseigne, tout comme sur le pneumatique avec des accords contractualisés avec les principaux fabricants mais aussi des fournisseurs comme Chrono-pneus et Wyz. Les garages seront sensibilisés à réaliser davantage d’opérations de contrôle sur les gommes.

Se préparer à l’électrique

L’électrification des véhicules est bien entendu un sujet au sein de l’enseigne, d’abord pour une question d’image et de professionnalisme vis-à-vis des clients actuels comme futurs. Alors que la moitié des ateliers sont habilités à intervenir sur les véhicules électrifiés, Motorcraft souhaite pousser la formation. L’enseigne a de même signé un ensemble de partenariats avec des fournisseurs d’outils adaptés. Les ateliers formés et équipés pourront afficher leurs compétences avec le label Réparélec élaboré par DAF Conseil. Pour ces mêmes garages, Motorcraft propose l’installation de bornes de recharges à l’intérieur des ateliers via un partenariat passé avec EV Box.

Pour Peter Canisius, directeur général de Motorcraft : « Le marché reste porteur. L’avenir n’est pas une menace et offre des opportunités, nos adhérents peuvent l’anticiper avec Motorcraft et Ford ». Cette année, le chiffre d'affaires de l’enseigne a progressé, en moyenne, de 5,2 %.

Nous vous recommandons

Vitrage : une année 2022 « exceptionnelle » pour France Pare-Brise

Vitrage : une année 2022 « exceptionnelle » pour France Pare-Brise

Le spécialiste de la réparation de vitrage, France Pare-Brise, tire un bilan extrêmement positif de l’activité 2022, en croissance de 14 %. La part des clients professionnels fait un bon de 22 %.En toute transparence, le réseau de...

27/01/2023 | CarrosserieVitrage
Pneumaclic met l'accent sur le service client

Pneumaclic met l'accent sur le service client

Recyclage : Indra exporte son savoir-faire

Recyclage : Indra exporte son savoir-faire

Mobilians veut stimuler le jeu collectif en 2023

Mobilians veut stimuler le jeu collectif en 2023

Plus d'articles