Munic au top en 2021 !

Clotilde Gaillard
Munic au top en 2021 !

© Munic

Le spécialiste des technologies embarquées et de l’intelligence artificielle valorisant la data automobile vient de publier son chiffre d’affaires consolidé au titre de l’exercice 2021. Et autant dire que l’entreprise a survolé la crise…

Le premier semestre 2021, marqué par un net rebond de son activité de +105%, laissait présager de belles performances de ventes sur le reste de l’année. Et, effectivement, au second semestre, Munic a progressé de +182%. Le chiffre d’affaires de l’exercice 2021 – dont 73% des revenus sont issus d’Amérique du Nord, 25% d’Europe, 2% du reste du monde – s’établit ainsi à 19,3 millions d’euros, soit une dynamique de +156% par rapport à 2020 et ses 7,5 millions d’euros. Par rapport à 2019, une année « normale » ou en tout cas non-impactée par la crise sanitaire, le CA de Munic affiche même une croissance de +12%.

Pour atteindre d’aussi bons résultats, Munic a dû faire preuve d’une capacité de rebond mais aussi s’adapter aux nouvelles problématiques induites par la crise des semi-conducteurs industriels. Avec agilité, l’entreprise aux vingt ans d’expérience a pu contourner la pénurie en développant rapidement des évolutions de ses produits utilisant des sources alternatives de composants. De quoi assurer son approvisionnement et garantir la livraison de la majeure partie des commandes de ses clients.

De belles perspectives pour 2022

Clôturant une année 2021 embellie, Munic débute 2022 avec autant d’enthousiasme puisque, au 31 décembre 2021, le carnet de commandes s’élevait déjà à 17,8 millions d'euros. Un niveau record, plus de 4,7 fois supérieur à celui qui entamait 2021. Cela « représente déjà 92% du chiffre d’affaires de l’année écoulée, contre historiquement un niveau situé entre 15% et 25% à cette période de l’année », souligne la société. En parallèle, Munic poursuit ses nombreuses actions de prospection et de conquête, ayant précédemment remporté de nombreux projets auprès de grands acteurs tels que ALD, Vjumi (filiale de Select AG) ou Jack (filiale de AGC Automotive).

Sans oublier qu’avec son projet Ekko, plateforme d’accès aux données véhicules en mode DaaS (Data as a Service), Munic va pouvoir adresser un large éventail d’automobilistes et continuer à étendre son cercle d’entreprises « data consumer ». De même, la société poursuit ses efforts d’élargissement de sa gamme avec le développement de trois nouveaux terminaux attendus en 2022.

Nous vous recommandons

LeasePlan met le cap sur la location moyenne durée

LeasePlan met le cap sur la location moyenne durée

Le spécialiste de la location longue durée diversifie toujours plus son offre de services en lançant, notamment, une solution de location moyenne durée. Une flexibilité et un élargissement de ses champs d’actions en vue de son...

L'œil de l'expert : « L’incertitude sur les valeurs résiduelles »

Tribune

L'œil de l'expert : « L’incertitude sur les valeurs résiduelles »

Ford Fleet Management ouvre ses portes en France

Ford Fleet Management ouvre ses portes en France

C2A part à la conquête de l’Italie

C2A part à la conquête de l’Italie

Plus d'articles