MyCarSpot opère une levée de fonds de 1,2 millions d'euros

Clotilde Gaillard

Sujets relatifs :

, ,
MyCarSpot opère une levée de fonds de 1,2 millions d'euros

MyCarSpot opère une levée de fonds de 1,2 millions d'euros

La start-up montpelliéraine spécialisée dans l’optimisation de la gestion des parkings d’entreprises accélère sa croissance grâce à un investissement mené par la société Irdi Soridec. Un apport financier au capital de MyCarSpot qui s’élève à plus d’un million d’euros.

Le fondateur de MyCarSpot, Stéphane Seigneurin, nous l’avait annoncé en février dernier : son entreprise envisageait une levée de fonds en 2020. Un mois avant la fin de l’année, la promesse est tenue puisque l’entité Irdi Soridec Gestion – partenaire de près de 200 PME et ETI dans de nombreux secteurs d’activité – vient d’entrer au capital de la jeune start-up française à hauteur de 700 000 euros. Une somme qu’a également complété un pool bancaire emmené par BPI et qui porte le total de l’enveloppe à 1,2 million d’euros.

Agrémenter son outil et recruter

Avec cette belle cagnotte, MyCarSpot entend étendre sa présence à l’international, renforcer son équipe commerciale mais aussi poursuivre la recherche et le développement de son application mobile destinées aux professionnels. Celle-ci les aide notamment à organiser les principaux espaces partagés de l’entreprise, à savoir les parkings, les bureaux et les restaurants d’entreprise. Une solution de gestion intelligente qui a su séduire de grands comptes tels que Nestlé, Merck, Lagardère, La Mutuelle Générale, JC Decaux, Lavazza ou encore Onet. Il faut dire qu’avec la crise sanitaire, « la nécessité de gérer la distanciation sociale et de tracer les flux des personnes occupant les locaux d’entreprises. De ce fait, nous sommes entrés dans une courbe de croissance accélérée », reconnaît Stéphane Seigneurin.

Concernant son expansion, MyCarSpot se trouve déjà implanté en Suisse, en Italie, en Espagne, au Royaume-Uni et en France. À termes, sa pénétration sur le territoire nationale devrait donc s’intensifier ainsi que son rayonnement à l’ensemble de l’Union Européenne. De même, dans une logique d’amélioration constante du logiciel et de la gestion de projets clients, la société occitane affectera une partie de cette levée de fonds au développement de nouvelles fonctionnalités, à l’ergonomie et à la traduction de ses interfaces – qui sont déjà disponibles en français, anglais, espagnol, italien et néerlandais.

Nous vous recommandons

L'usine italienne Stellantis Sevel Sud célèbre les 7 millions de VUL produits depuis son ouverture

L'usine italienne Stellantis Sevel Sud célèbre les 7 millions de VUL produits depuis son ouverture

Construite par PSA Peugeot-Citroën et Fiat en 1978 pour la fabrication de leurs véhicules utilitaires légers communs, l'usine Sevel Sud de Val di Sangro (Italie) –désormais intégrée à l'appareil industriel Stellantis – vient...

Mercedes-Benz France ouvre un espace en ligne pour ses utilitaires en stock

Mercedes-Benz France ouvre un espace en ligne pour ses utilitaires en stock

Plastic Omnium va ouvrir une usine de réservoirs à hydrogène en France

Plastic Omnium va ouvrir une usine de réservoirs à hydrogène en France

Toosla confirme sa forte croissance

Toosla confirme sa forte croissance

Plus d'articles