Navya présente l'Autonom Cab, taxi autonome urbain

Raphaël Desrosiers
Navya présente l'Autonom Cab, taxi autonome urbain

Navya présente l'Autonom Cab, taxi autonome urbain

La société élargit sa gamme avec un véhicule autonome calibré pour le transport de personnes à la demande. Des premiers tests sur route ouverte à Paris sont prévus dans les mois à venir.

En arrivant dans le grand hall de la Cité du Cinéma, le taxi volant du film « Le 5e élément » de Luc Besson annonce l’ambiance. C’est en effet dans ce lieu connoté de science-fiction que Navya a décidé de présenter son nouveau véhicule autonome. Un véhicule qui n’a plus grand-chose de fictionnel, a fortiori pour cette entreprise française qui fait rouler ses navettes sans conducteur sur plusieurs continents.

Baptisé « Autonom Cab », ce nouveau véhicule totalement autonome – aucun volant ni pédale n’est prévu et les sièges tournent délibérément le dos à la route – a été imaginé comme le taxi du futur. Piloté par des algorithmes surveillés à distance par un centre de contrôle et équipé de près de 23 capteurs en tous genres, l’Autonom Cab se commande par une application qui permet également de choisir sa destination. Contrairement à la navette déjà commercialisée par l’entreprise, ce taxi du futur ne suit pas une route prédéfinie. Une révolution qui implique néanmoins une adaptation de certaines infrastructures routières. Mais l’Autonom Cab pourra bientôt se frotter au trafic parisien puisque Navya a reçu le feu vert des autorités pour tester son véhicule sur route ouverte…

A partir de… 230 000 euros

Bien sûr ce bijou technologique a un prix, entre 230 000 et 250 000 euros, justifié par la batterie de capteurs onéreux montés sur le véhicule : pas moins de 10 Lidars, ces lasers perfectionnés qui permettent de scanner l’environnement, 6 caméras , 4 radars, des capteurs odométriques (mesurant la vitesse) et une centrale inertielle (pour mesurer les accélérations et rotations). Mais c’est le prix pour être précurseur et Navya se préoccupe avant tout d’occuper un marché naissant et de faire avancer les freins techniques et réglementaires.

Nous vous recommandons

Avec sa Factory VO, Renault vise les 45 000 véhicules reconditionnés

Reportage

Avec sa Factory VO, Renault vise les 45 000 véhicules reconditionnés

Face à la croissance du marché de l’occasion, le groupe automobile français a créé sa propre usine de reconditionnement sur le site de Flins-sur-Seine (78), centre névralgique de l’économie circulaire du groupe pour l’Europe....

Rivian contraint de retarder ses premières livraisons de SUV

Rivian contraint de retarder ses premières livraisons de SUV

France Pare-Brise est l’enseigne de vitrage préférée des Français

France Pare-Brise est l’enseigne de vitrage préférée des Français

Sécurité : un limiteur de vitesse dans tous les VN à partir de juillet 2022

Sécurité : un limiteur de vitesse dans tous les VN à partir de juillet 2022

Plus d'articles