Neuvième Enquête Axa Prévention : les Français encore dangereux en ville !

Yves GUITTAT

Sujets relatifs :

Neuvième Enquête Axa Prévention : les Français encore dangereux en ville !

Neuvième Enquête Axa Prévention : les Français encore dangereux en ville !

AXA Prévention présente les résultats de son 9e Baromètre du comportement des Français au volant, réalisé de concert avec TNS Sofres. Si des progrès ont été réalisés ces dernières années, cela reste insuffisant puisque de graves infractions perdurent : vitesse excessive, non-respect du feu orange et oubli du clignotant constituent les infractions, particulièrement nombreuses en ville.

Seulement 6 Français sur 10 seraient de bons conducteurs !

AXA Prévention a répertorié les conducteurs selon 5 profils : respectueux, légalistes, inconscients, affranchis, et fous du volant, une segmentation établie en fonction de leur comportement sur la route et de leur perception du danger. Et comme il fallait malheureusement s’en douter, les “respectueux” et les “légalistes” sont les moins nombreux. Les chiffres de 2012 avaient marqué un progrès important des profils de bons conducteurs (67% en 2012). Au contraire, l’année 2013 marque un retour à la baisse. Désormais, seuls 61% des automobilistes peuvent se classer dans cette catégorie. Et c’est l’érosion du nombre de conducteurs respectueux qui suivent la plupart des règles, qui entraîne ce résultat. Ils ne sont que 35% cette année (44% en 2012).
Cependant, le nombre des légalistes, qui se distinguent par un strict respect de l’ensemble des règles de conduite, est un peu à la hausse. Ils sont 26% en 2013, contre 23% en 2012.
Puis, viennent les “inconscients” et les “fous du volant”, dont le nombre est à la hausse. Ils étaient 33% en 2012, ils sont désormais 39%. Les conducteurs dits “inconscients”, qui relativisent le danger lié aux différents comportements à risque ou “infractionnistes” (sans pour autant les commettre) enregistrent la hausse la plus marquée : 14% en 2013, alors qu’ils étaient 11% en 2012.
Quant aux “fous du volant”, ignorants la plupart du temps les règles de base et coutumiers d’infractions graves, paraissent aussi plus nombreux : 7% en 2013 contre 5% en 2012. Enfin, les “affranchis” ont leurs propres règles qu’ils appliquent, et commettent beaucoup d’infractions, leur proportion tend à progresser également à 19% en 2013 contre 7% en 2012.

La conduite en ville : ça ne s’améliore pas

C’est malheureusement là aussi une constante : une fois de plus, c’est en ville que les Français respectent le moins le code de la route :
– 4 Français sur 10 roulent à plus de 65 km/h en ville ;
– Près de 8 conducteurs sur 10 ne s’arrêtent pas au feu orange ;
– Les Français relativisent encore trop les dangers liés à l’absorption de 2 verres d’alcool ;
– Idem sur la fatigue. Même fatigués, les Français continuent de conduire. Ils sont 85% à estimer que c’est dangereux, et pourtant, 47% le font toujours.
– Enfin, les conducteurs sont hyper-connectés : un risque beaucoup trop relativisé. Ils sont ainsi 2 conducteurs sur 10 à envoyer ou consulter des SMS au volant, et sont pourtant 93% à affirmer que cette pratique est dangereuse.
Néanmoins nous sommes 9 français sur 10 à considérer que la prévention routière reste essentielle, même si cette année les Français distinguent en effet comme axe de prévention prioritaire les accidents de la vie courante (41%), devant la prévention routière (38% –le chiffre était de 42% en 2012). Juste derrière, ils placent la prévention des risques numériques (37%) et au même niveau que la santé.
Source : Axa Prévention.

Nous vous recommandons

Sécurité routière : avec le télétravail, le téléphone au volant revient en force

Sécurité routière : avec le télétravail, le téléphone au volant revient en force

Les résultats d'un sondage, publié ce jour par le groupe Sanef, révèlent que 73 % des télétravailleurs utilisent leur téléphone en conduisant. 15 % avouent même l'utiliser davantage qu'avant la crise sanitaire.Les nouvelles...

Pénurie de composants : IHS Markit révise encore ses prévisions de marché automobile à la baisse

Etude

Pénurie de composants : IHS Markit révise encore ses prévisions de marché automobile à la baisse

Marché Europe : l’hybride surpasse le diesel

Marché Europe : l’hybride surpasse le diesel

Sécurité routière : moins de morts mais plus de blessés en septembre

Sécurité routière : moins de morts mais plus de blessés en septembre

Plus d'articles