Nicolas Luttringer (Citroën) : « Nous devons retrouver le terrain »

Nicolas Luttringer (Citroën) : « Nous devons retrouver le terrain »

Nicolas Luttringer est le nouveau directeur marketing de Citroën France. Il occupait jusqu'à présent ce poste pour le marché allemand.

© Citroën

Nicolas Luttringer vient d’être nommé directeur marketing de Citroën France. Son arrivée intervient dans un contexte délicat pour la marque, avec une part de marché VP+VUL sous la barre des 10 %. Pour prendre un nouveau départ, Citroën peut compter sur les nouvelles C4 X et ë-C4 X, mais aussi sur des modèles méritant un meilleur succès, comme l’explique le directeur marketing.

Auto Infos : Quelle clientèle ciblez-vous avec C4 X et ë-C4 X ?

Nicolas Luttringer : Ce n’est pas une voiture de transition. C4 X et sa version électrique ë-C4 X s’adressent autant aux particuliers qu’aux professionnels. Nous envisageons 40 % de ventes sur chaque canal. C’est un bon produit pour les taxis et VTC. Nous avons conçu à leur attention des offres packagées qui vont encore s’enrichir prochainement. Nous pouvons également convaincre des administrations et des flottes. La version électrique peut attirer des clients professionnels. En entreprise, tout le monde ne parcourt pas 1 000 km par jour. Chez les particuliers, cette voiture peut séduire les familles avec de jeunes enfants. Une génération ouverte à l’électrique, qui pourrait faire basculer le mix en faveur de ë-C4 X de manière assez forte, par conviction personnelle.

Auto Infos : Quels volumes pourraient atteindre ces deux versions ?

Nicolas Luttringer : En Europe, nous pourrions atteindre une C4 X pour deux C4, avec 50 % de versions électriques. Dans 14 pays d’Europe, la voiture ne sera proposée qu’en électrique. Le premier marché pour la version thermique devrait être la Turquie, suivie des pays qui apprécient les berlines tri-corps, comme l’Espagne, par exemple. En France, nous voulons que chaque point de vente dispose d’un ou deux exemplaires. Pendant les journées portes ouvertes, nous offrons la Wallbox. J’aimerais pérenniser cette offre car elle simplifie la vie du client. Nous devons prendre nos clients par la main pour leur faciliter le quotidien. Nous devons trouver des partenaires pour constituer une offre globale.

Auto Infos : Quelle stratégie marketing adopter pour booster Citroën en France ?

Nicolas Luttringer : Je pense que nous avons atteint un point bas. La marque mérite mieux et nous sommes un peu vexés. Il faut se méfier de la bête blessée. En matière de marketing, il faut que nous soyons peut-être plus traditionnels. Notre plan médiatique pour 2023 est important et se partage entre télévision et digital. Nous devons regarder de plus près le volet digital. Nous devons retrouver le terrain, faire du marketing de province. Citroën n’est pas une marque parisienne.

Auto Infos : La perspective des nouveaux contrats d’agent vient s’ajouter à ces résultats…

Nicolas Luttringer : Citroën a toujours été proche de son réseau et nous avons besoin plus que jamais de cette proximité avec notre réseau. Nous devons nous parler car nous devons effectuer un vrai travail de terrain.

Auto Infos : Sur quels modèles capitaliser pour améliorer les ventes ?

Nicolas Luttringer : Le C5 Aircross s’est renforcé en caractère et nous avons une bonne offre globale avec ce véhicule. Nous pouvons aller chercher des parts de marché avec cette voiture. La C4 X va redonner un coup de fouet à la C4, avec laquelle nous pouvons faire mieux. Les C3 et C3 Aircross arrivent en fin de carrière mais elles ont bien vieilli et ne paraissent pas dépassées. C’est une opportunité pour en vendre davantage. Enfin, la C5 X est une excellente voiture. Nous devons mener un travail de terrain pour faire connaître ses qualités de confort. Nous devons aller chercher des clients particuliers et pour cela, nous devons faire essayer nos voitures.

Nous vous recommandons

Le réseau Mazda a signé les objectifs de ventes 2023 de la marque

Le réseau Mazda a signé les objectifs de ventes 2023 de la marque

En visant secrètement plus, Mazda table sur un volume de 10 000 ventes de voitures neuves en France en 2023. Son président Laurent Thézée explique aussi que la marque va aider son réseau au premier semestre pour amorcer un retour à une...

08/02/2023 | ConcessionMarché France
BMW rajeunit les X5 et X6

BMW rajeunit les X5 et X6

Jeep lance la production de l'Avenger, voiture européenne de l'année

Jeep lance la production de l'Avenger, voiture européenne de l'année

Lancia signe son renouveau à Milan

Lancia signe son renouveau à Milan

Plus d'articles