Nissan électrifie son SUV Qashqai avec son inédite motorisation e-Power

Antonin Moriscot
Nissan électrifie son SUV Qashqai avec son inédite motorisation e-Power

© sessantuno.com / Nissan

Comme promis lors la présentation de la troisième génération du Qashqai, son SUV compact, Nissan s'apprête à introduire en Europe son inédite motorisation ePower associant un moteur électrique et thermique mais dont le fonctionnement diffère quelque peu des motorisations hybrides désormais bien connues.  

Le constructeur automobile japonais Nissan élargit sa palette de motorisations proposée en Europe. Commercialisant déjà ses véhicules en thermique essence ou Diesel (désormais réservé aux véhicules utilitaires), et bien sûr en électrique, la marque mise aussi sur l'hybridation avec une technologie non-rechargeable issue de l'Alliance Renault-Nissan-Mitsubishi et... une création maison baptisée e-Power, jusqu'alors réservée au marché japonais. 

Ce nouveau type de motorisation est le fruit d'une alliance entre : un trois-cylindres turbo essence 1.5 l de 158 ch, un moteur électrique de 140 kW (190 ch), une batterie à haut rendement, un générateur et un onduleur. Les experts en mécanique auront reconnu nombre de caractéristiques d'une désormais banale motorisation hybride essence-électricité.

Cependant, contrairement à ce que l'on connaît sur les véhicules hybrides actuels, selon Nissan, « ce qui fait l'originalité de cette motorisation e-Power, c'est que seul le moteur électrique entraîne les roues. Le conducteur bénéficie donc en toutes circonstances de la réponse instantanée et linéaire propre à l'électrique ». En effet, dans la solution technique retenue par le constructeur japonais « le moteur à essence génère de l'électricité qui est transmise via l'onduleur à la batterie ou directement au moteur électrique ou aux deux à la fois, suivant le scénario de conduite », est-il expliqué. Assez logiquement, lors des phases de freinage ou de fortes décélérations, l'énergie cinétique est envoyée vers la batterie du véhicule.

Un moteur développé en Europe, pour l'Europe

Si la technologie e-Power est déjà déployée au Japon depuis 2017 sur le minispace Note, son arrivée en Europe a été le fruit d'un développement spécifique. Le moteur essence à compression variable est inédit, bien qu'un tel système ait été utilisé par le passé chez Infiniti, la division premium de Nissan. « Lorsque la demande de puissance est faible, par exemple à vitesse constante avec une batterie bien chargée, le taux de compression se situera dans la plage la plus élevée, ce qui optimise la consommation et les émissions. En cas de forte demande de puissance, pour charger la batterie ou alimenter directement le moteur électrique, un taux de compression inférieur sera activé, ce qui maximisera la puissance du moteur », indique le constructeur.

« Les ingénieurs du Nissan Technical Centre Europe (NTCE), au Royaume-Uni et en Espagne, ont dans ce but développé un système appelé "Linear Tune". Celui-ci gère le moteur essence et augmente progressivement son régime pour répondre aux besoins énergétiques à mesure que la voiture accélère, garantissant qu'il n'y a pas de "décalage" dans ce que les passagers ressentent entre les performances et le son. L'écart entre le régime moteur et la vitesse du véhicule étant un phénomène qui peut déranger conducteur et passagers ». 

À noter que, comme sur une Nissan Leaf 100 % électrique, la conduite avec une seule pédale sera possible. Pour mémoire, le système e-Pedal Step de Nissan permet d'accélérer et de freiner en utilisant une seule pédale : l'accélérateur.

Le Qashqai premier servi 

L'électrification de la gamme des SUV Nissan a déjà débuté avec l'introduction de motorisations mild-hybrid sur le SUV compact Qashqai puis d'une motorisation hybride sur le crossover urbain Juke. En complément, cette solution e-Power sera également proposée sur le Qashqai : le segment des SUV compacts étant désormais particulièrement friand d'électrification et distant avec les motorisations diesel.

« Nous savons que les clients potentiels du Qashqai e-Power passeront près des trois quarts de leur temps à conduire dans des environnements urbains et suburbains », fait valoir David Moss, senior vice president, region research & development, Nissan Technical Centre Europe. « Grâce à cette technologie, le Qashqai plaira aux conducteurs qui ne sont pas encore prêts à passer à un véhicule 100 % électrique, mais qui souhaitent être plus soucieux de l'environnement et profiter d'un vrai plaisir de conduite au quotidien », abonde Arnaud Charpentier, region vice president, product strategy and pricing, Nissan AMIEO. Et si le succès est au rendez-vous –comme au Japon avec le Note e-Power – cette nouvelle motorisation pourrait être étendue à d'autres modèles de la marque.

Nous vous recommandons

Nissan ouvre les commandes de Juke Hybrid à partir de 31 450 euros

Nissan ouvre les commandes de Juke Hybrid à partir de 31 450 euros

Nissan ouvre les commandes de son Juke Hybrid le 1er juin sur le marché français. Les tarifs débutent à 31 450 euros et vont jusqu’à 34 700 euros pour la Première Edition.Nissan s’apprête à ouvrir les commandes de son Juke Hybrid...

Florian Huettl est le nouveau CEO d’Opel

Florian Huettl est le nouveau CEO d’Opel

Essai - Audi A8 : grand huit !

Essai - Audi A8 : grand huit !

Lancia cible six pays d’Europe et 50 % de ventes en ligne

Lancia cible six pays d’Europe et 50 % de ventes en ligne

Plus d'articles