Nissan offre à ses VUL une série spéciale "Made in France"

Sujets relatifs :

, ,
Nissan offre à ses VUL une série spéciale

Nissan offre à ses VUL une série spéciale "Made in France"

Le constructeur japonais lance en cette fin janvier une série spéciale sur ses NV250, NV300 et NV400 afin de rappeler aux clients leur origine 100 % française.

Nissan drape ses véhicules utilitaires de bleu, blanc, rouge. Produits respectivement à Maubeuge, Sandouville et Batilly, sur les mêmes chaînes que leurs très proches cousins Renault Kangoo, Trafic et Master, les Nissan NV 250, NV 300 et NV 400 sont, avec la citadine Micra, les seuls véhicules du constructeur japonais produits en France. Bien décidé à rappeler à ses clients cette spécificité, la marque vient de lancer une série spéciale "Made in France" sur les trois modèles.

Limitées à 160 exemplaires par véhicule, ces versions suréquipées sont basées sur la finition Optima - « la plus plébiscitée par les clients », selon Nissan - et uniquement commercialisées en gris.

Gamme à partir de 22 190 € HT

Proposé avec le bloc diesel dCi 95, et en deux longueurs (volume utile de 3 ou 4 m3) le NV 250 “Made in France”, ajoute à sa dotation de série une banquette deux places à l’avance, une caméra de recul avec écran intégré au rétroviseur intérieur, l’allumage automatique des phares et essuie-glaces, les feux antibrouillards ainsi qu’un plancher antidérapant et des protections de tôle en bois. Côté tarif, le véhicule est proposé à partir de 22 190 euros hors taxes.

Le fourgon NV 300 est proposé avec deux motorisations dCi : 120 chevaux et boîte mécanique à 6 rapports ou 145 chevaux et boîte automatique à double embrayage DCT. La série spéciale est uniquement proposée en L1H1 pour un volume utile de 5,2 m3. Elle intègre les mêmes équipements que le NV250, pour un tarif débutant à 29 700 euros hors taxes.

Enfin, le grand NV 400, dans cette déclinaison “Made in France” ajoute lui aussi les équipements précédemment cités à sa dotation de série. Cependant, cette série spéciale est disponible en deux versions : L2H2 (PTAC 3,3 tonnes, volume utile de 10,3 m3 et 1 326 kg de charge utile) avec le bloc dCi 135 ch ou L3H2 (PTAC 3,5 tonnes, volume utile de 12,48 m3 et 1 431 kg de charge utile) avec le dCi 150 ch. Les tarifs débutent à 36 375 euros hors taxes.

Le carnet de commande des trois modèles, distribué dans le réseau Nissan habituel mais aussi dans les réseau Nissan Trucks, ouvrira début février.

Nous vous recommandons

Mercedes-Benz Vans augmente l'autonomie de son e-Vito

Mercedes-Benz Vans augmente l'autonomie de son e-Vito

Présent sur le marché des utilitaires électriques depuis 2018, le fourgon moyen de la marque à l'étoile voit son rayon d'action progresser grâce à une nouvelle batterie plus capacitaire.Mercedes-Benz Vans vient de revoir les...

La Renault Zoe et la Dacia Spring étrillées à la notation Euro NCAP

La Renault Zoe et la Dacia Spring étrillées à la notation Euro NCAP

Essai - Tesla Model Y : « very good trip »

Essai - Tesla Model Y : « very good trip »

Renault : exit Kadjar, bonjour Austral !

Renault : exit Kadjar, bonjour Austral !

Plus d'articles