Nissan réaffirme ses liens avec son réseau de distribution en France

Nissan réaffirme ses liens avec son réseau de distribution en France

Nissan France cultive sa proximité avec son réseau en France.

© Auto Infos

Nissan France a rappelé le 21 novembre, à l’occasion d’une présentation sur le site du groupe Bony Nissan de Clermont-Ferrand, ses ambitions dans l’électrique tout en soulignant l’importance de la proximité avec son réseau. N’optant pas pour le contrat d’agence, la marque a déclaré qu’elle conserverait la distribution sélective.

Si Michael Bony, président du groupe Bony Automobiles, a présenté son nouveau site VO, Richard Tougeron, directeur général de Nissan France depuis le 1er avril 2022, a, lui, rappelé l’importance stratégique du véhicule d’occasion. « Nous souhaitons soutenir l’activité auprès de nos distributeurs », a-t-il notamment précisé. Le dirigeant, qui a passé une quinzaine d’années chez Nissan en France, était dernièrement basé au Japon où il avait la responsabilité de la qualité au niveau monde.

Le retour de Nissan avec la technologie e-Power

« Nissan is back », a rappelé Richard Tougeron en préambule. Avec cinq lancements majeurs en quatre mois, le constructeur amorce le lancement de nouveaux modèles électrifiés, tant en hybride qu'en électrique avec la technologie spécifique e-Power. 2 000 commandes du SUV Qashquai équipé de cette technologie ont d'ores et déjà été enregistrées.

« Nous allons conserver notre proximité avec le réseau, le contrat d'agence n'a pas d'utilité en France pour nous. » 

Nissan conserve la distribution sélective

Lors de la présentation du site VO de Clermont-Ferrand, Nissan a rappelé son attachement au réseau en annonçant conserver la distribution sélective au même titre que Renault. La marque compte aujourd’hui 200 concessions pour 48 investissements. À noter le déploiement d’un concept 100 % orienté client tout en ayant une expérience de onze années dans l’électrique grâce au modèle Leaf. La marque est présente à travers des groupes comme Maurin, Eden Auto ou encore Bony. Nissan s’est également engagé à réduire les coûts du réseau avec des résultats déjà visibles de - 5 % de frais communs par rapport à 2020. Enfin, la rentabilité du réseau serait en nette hausse en 2022.

Le constructeur japonais accélère sur l’électrique

Outre un nouveau crossover électrique, le constructeur japonais lancera la remplaçante de la Micra en version électrique. Ce modèle sera produit en France sur une plateforme commune avec Renault. Nissan développe un plan à l’horizon 2030 avec objectif d’être neutre d’ici à 2050. Les batteries solides seront produites dans une usine pilote en 2024 au Japon pour une commercialisation en 2028. Le constructeur annonce une capacité de charge deux fois supérieures avec cette nouvelle technologie, ainsi qu’un temps de charge réduit de 30 % pour un coût de production diminué de 40 %. 75 % des ventes de la marque seront électrifiées d’ici à 2026 en Europe.

Un groupe implanté en Auvergne depuis 75 ans

Créé par Emile Bony, agent Renault, il y a 75 ans, le groupe s'est développé en Auvergne sous la direction de Daniel Bony avec une première concession Renault implantée à Ussel. Le premier site Nissan a, lui, vu le jour en 2001, à Moulins. En 2002, le groupe reprend la succursale Renault de Clermont-Ferrand. En 2022, un centre Alpine est créé à Clermont-Ferrand. Aujourd’hui piloté par Michael, le groupe compte 20 concessions et 600 salariés. L’entreprise écoule 10 000 VN Renault, Dacia, Nissan et Alpine par an. La partie Nissan représente six concessions et une agence pour 90 salariés. Cette entité commercialise un total de 1 100 VO et 900 VN et réalise un chiffre d’affaires de 51 millions d’euros.

Les particuliers et la fidélité client au cœur de l’ambition de Nissan France

La marque Nissan affiche quatre priorités dans l'Hexagone, à savoir les ventes à particuliers, la fidélité client, l’engagement du réseau et le développement de la marque. Par ailleurs, le constructeur propose désormais le Club e-Carnet, une plateforme en ligne dédiée au véhicule d’occasion.

À fin octobre 2022, la marque a commercialisé 26 440 véhicules neufs (VP+VU), soit un recul de - 6,6 % pour une part de marché de 1,74 % en progression de 0,11 %. Le constructeur projette de commercialiser 34 300 unités cette année.

Nous vous recommandons

La direction industrielle de Renault Group change de visage avec Thierry Charvet

Nomination

La direction industrielle de Renault Group change de visage avec Thierry Charvet

Thierry Charvet, actuellement directeur qualité, a été promu directeur industriel et qualité du groupe Renault à compter du 15 janvier 2023. De ce fait, il succèdera à José Vicente de los Mozos et sera rattaché à Luca de Meo, CEO...

Où va Lancia ?

Où va Lancia ?

Tesla ouvre son plus grand centre français à proximité de Paris

Tesla ouvre son plus grand centre français à proximité de Paris

Des véhicules utilitaires en pleine (r)évolution

Enquête

Des véhicules utilitaires en pleine (r)évolution

Plus d'articles