Nissan poursuit la saga du X-Trail avec l'opus 2022

Nissan poursuit la saga du X-Trail avec l'opus 2022

Nissan espère livrer 6 000 X-Trail en France d'ici à mars 2023.

© sessantuno.com

Le crossover familial et baroudeur revient dans une quatrième version qui partage la motorisation hybride e-Force du Qashqai avec la transmission intégrale e-4orce 4x4 de l’Ariya 100 % électrique. Avec ces équipements, un seul objectif : poursuivre le repositionnement de la marque sur le Vieux Continent.

Nissan signe son retour sur le Vieux Continent pour, elle l'espère, une durée indéterminée. Et pour le matérialiser, la marque a enchaîné les lancements cette année : Ariya, Juke Hybrid, et Qashqai e-Power respectivement en mars, mai et juin 2022. Jordi Vila, vice-président ventes et marketing en Europe s’en félicite, signe de la bonne santé de la marque. Outre l'extension de son plan produit, Nissan ambitionne de présenter une gamme de véhicules 100 % électrifiés dès l’année prochaine, un point de passage nécessaire pour parvenir à un volume de ventes global entièrement basé sur les véhicules électrifiés en 2030.

L’arrivée de la quatrième génération du X-Trail vient poursuivre cette dynamique. « Ce véhicule est mythique chez nous. C’est le modèle que l’on vend le plus à travers le monde », confirme Jordi Vila. Depuis le T30 en 2001, près de sept millions d’unités y ont été vendues. Cette quatrième génération entend donc définir de nouveaux standards dans la catégorie des crossovers grâce à sa transmission électrique e-Power. En reprenant la recette de la première génération du X-Trail tout en la modernisant, Nissan mélange les succès. Par exemple, de face, le véhicule montre des nouvelles lignes cubiques et emprunte également les éléments de design plus récents qui ont équipé les Juke et Qashqai : la calandre avec une grille en V et le toit bi-ton. Grâce à ces références connues du grand public, le constructeur nippon espère convaincre à nouveau la clientèle. Ainsi, entre novembre 2022 et mars 2023, il table sur 6 000 exemplaires dans l’Hexagone. Mais cet objectif dépendra des aléas de production de son usine japonaise.

La réponse aux familles XXL

Cette problématique d’assemblage est donc un obstacle dans le mécanisme d’une stratégie de positionnement bien huilée. De fait, avec son nouvel X-Trail, Nissan se targue d’être le seul à proposer un véhicule de 7 places, avec 4 roues motrices, électrifié, et ce sous la barre des 50 000 euros. Destiné aux familles nombreuses, le véhicule peut se configurer en version cinq ou sept places. Sur la dernière rangée de sièges, un adulte d’un gabarit d’1,70 m peut facilement y loger pour quelques kilomètres. L’ouverture de la porte arrière à 85 degrés maximum est d’ailleurs très bien pensée pour cette opération (ou lors de l’installation d’un siège auto). Pour autant, on conviendra que les deux sièges du fond sont davantage destinés à des enfants sur une longue distance. Notons que la deuxième rangée coulisse sur 22 centimètres.

À bord, l’espace se veut généreux, et les rangements nombreux comme notamment sur et sous la colonne centrale (très utile pour y glisser un sac à main). Celle-ci accueille le e-Shifter (sélecteur de vitesses compact) coulissant à la verticale, ainsi que le sélecteur de modes de conduite. Une touche centrale destinée au tout-terrain permet d’ailleurs le passage réussi d’obstacles abrupts comme nous avons pu en avoir la démonstration durant l'essai qui s'est déroulé en Slovénie.

Conçu sur la plateforme CMF-C, le véhicule hérite également de la motorisation e-Power de la marque, mais aussi la transmission intégrale e-4orce. Le système, qui développe une puissance finale de 204 chevaux (e-Power seul vs 213 chevaux avec le e-4orce), se compose d’une batterie, d’un moteur essence et d’un moteur électrique. Résultat, l’accélération est immédiate et sans à-coups peu importe la typologie de routes – le crossover peut passer de 0 à 100 km/h en 7 secondes – mais demeure surtout silencieuse. Un confort de conduite qui rappelle celui des véhicules 100 % électriques alors qu’il n’en est rien ici. Côté consommation, difficile de faire moins de 6,6 l/100 km. Très correcte pour un bolide proche des 2 tonnes.

Un prix d’attaque sous les 45 000 euros

Disponible en cinq niveaux d’équipements, la grille tarifaire du Nissan X-Trail débute à 42 700 euros avec la motorisation e-Power (204 ch) et la finition Acenta pour culminer à 52 800 euros (Tekna +). À versions égales en cinq places mais avec le système e-4orce (213 ch), les tarifs oscillent entre 45 000 et 55 100 euros. Enfin, pour la version sept places, il faudra compter entre 52 100 et 56 000 euros.

Notons que l'entrée de gamme (Acenta) est équipée de toutes les technologies de sécurité de série (caméra de recul, régulateur de vitesse adaptatif, etc.) et promet un système d'info-divertissement sophistiqué offrant de nombreux services connectés (Apple CarPlay et Android Auto). La version N-Connecta propose l'écran centre 12,3', le combiné d'instrumentation digital 12,3' et la banquette coulissante. Mais il faut attendre les deux niveaux supérieurs pour voir apparaître le ProPilot Assist/Park, l'affichage tête haute, le toit panoramique et les sièges chauffants.

Nous vous recommandons

Essai. Tout savoir sur la Peugeot 408

Essai. Tout savoir sur la Peugeot 408

La marque au lion entend révolutionner le segment C du marché automobile en commercialisant sa nouvelle berline bleutée à la silhouette inédite. Le modèle est proposé en version essence à partir de 37 350 euros ou en hybride...

25/11/2022 | BerlineSalon automobile
BMW M GmbH fête ses 50 ans avec la 3.0 CSL

BMW M GmbH fête ses 50 ans avec la 3.0 CSL

Essai - ID.Buzz : Cargo emblématique

Vidéo

Essai - ID.Buzz : Cargo emblématique

Euro NCAP : les Nissan Ariya, Tesla Model S, Hyundai Ioniq 6 et Renault Austral auréolés de 5 étoiles

Euro NCAP : les Nissan Ariya, Tesla Model S, Hyundai Ioniq 6 et Renault Austral auréolés de 5 étoiles

Plus d'articles