Nokia marie affichage tête haute et réalité augmentée

Fabio CROCCO

Sujets relatifs :

Nokia marie affichage tête haute et réalité augmentée

Nokia marie affichage tête haute et réalité augmentée

Nokia estime que le combiné d’instruments du futur passera par l’affichage des informations sur le pare-brise. Ce dernier aura donc, à l’avenir, un rôle sécuritaire clé dans la conduite. Cela passera par une nouvelle génération d’optique, le développement de la connectivité mais aussi de l’intelligence artificielle.

Pour Nokia, l’affichage tête haute à réalité augmentée est l’avenir du véhicule connecté. Cette technologie assistera le conducteur dans les conditions de conduite à risque où la visibilité est fortement diminuée. Pour l’équipementier, l’affichage tête haute, déjà en série sur certains modèles de véhicules, n’en est qu’à ses balbutiements.

« Basés sur des optiques conventionnelles encombrantes et un traitement de données restreint, les systèmes d’aujourd’hui ne peuvent projeter que de minuscules images sur le pare-brise, directement au-dessus du volant, fournissant des informations rudimentaires telles que la direction et la vitesse. Ils ne parviennent pas à tirer parti des données générées par les capteurs pour créer de véritables interfaces homme-machine », estime Nokia.

Selon l’industriel, la technologie d’aujourd’hui souffre également d’un inconvénient majeur. Les images projetées obligent le conducteur à focaliser sa vision sur une distance focale très courte, ce qui le distrait et rend presque impossible de regarder simultanément l’affichage et la route.

Le système proposé par Nokia serait capable de projeter des images virtuelles – graphiques et textes – à plusieurs distances focales, créant l’illusion que les notifications sont une extension naturelle du monde réel, placées dans le champ de vision du conducteur. Pour réaliser ce type de projection, Nokia a développé une technologie de guides d’ondes avec des réseaux à l’échelle nanométrique, utilisant des matériaux à indice de réfraction élevé. Elle augmente la taille de l’image virtuelle, projetée à une distance focale infinie, sans modifier la taille du dispositif implanté dans le tableau de bord. Nokia parle d’optique diffractive.

Une fois l’équipement optique mis au point, reste à améliorer la connectivité pour afficher sans latence les informations de guidage les plus pertinentes. Le niveau de connectivité des automobiles ne permet pas encore cette réalisation. « Il y a un manque important de contenu qui est crucial pour une véritable expérience de réalité augmentée », explique Nokia. Il faut aussi travailler sur la commande vocale nécessaire au pilotage de l’affichage.

Nokia mise aussi sur l’intelligence artificielle pour afficher les informations prioritaires de manière contextuelle. Elle pourrait s’appuyer à la fois sur des règles prédéfinies et sur l’apprentissage profond (suivi du comportement moyen du conducteur). La technologie pourrait garantir que le conducteur ne soit pas submergé par des informations qui pourraient avoir une incidence sur la sécurité et s’avérer préjudiciable à la prise de décision et aux temps de réaction.

Nous vous recommandons

Autopromotec 2022 : des exposants encore attendus

Autopromotec 2022 : des exposants encore attendus

A huit mois de son ouverture, Autopromotec joue la transparence en communicant sur son taux de remplissage d’exposants. Des taux qui varient entre 60 % et 90% selon les univers. Les exposants ont jusqu’à la fin du mois d'octobre pour...

26/10/2021 | Après-venteSalon
[Vidéo] Devenir un spécialiste de la reproduction de clés avec Silca

[Vidéo] Devenir un spécialiste de la reproduction de clés avec Silca

Castrol lance sa gamme Transmax pour transmissions

Castrol lance sa gamme Transmax pour transmissions

Place à la deuxième édition de la Journée de la filière automobile

Place à la deuxième édition de la Journée de la filière automobile

Plus d'articles