Nouveau gouvernement Borne : la mobilité et les transports rattachés au ministère de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires

Christophe CARIGNANO

Sujets relatifs :

, ,
Nouveau gouvernement Borne : la mobilité et les transports rattachés au ministère de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires

Le ministère des Transports est absent du nouveau gouvernement de la Première ministre Élisabeth Borne.

© Mobilians / Gouv.

Le nouveau gouvernement de la Première ministre Élisabeth Borne a été révélé le vendredi 20 mai dernier. Un gouvernement entre rupture et continuité où les problématiques des transports, de la mobilité et de la transformation énergétique seront directement associées au ministère de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires. 

Le nouveau gouvernement, emmené par la Première ministre Élisabeth Borne, a été annoncé le vendredi 20 mai 2022 suite à la réélection du président de la République Emmanuel Macron.

Bruno Le Maire a été confirmé à Bercy et Agnès Pannier-Runacher a, elle, été promue à la Transition Energétique. Amélie de Montchalin complète cette organisation en devenant ministre de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires.

Le ministère des Transports disparaît...

Les transports et la mobilité dans son ensemble ne constituent plus des ministères de plein exercice. C'est un signe des temps et de l'évolution des enjeux sectoriels qui sont désormais raccrochés à la verticalité de l'écologie.

« Je ne suis pas sûr que les autorités publiques aient pris toute la mesure de la transition que nous devons réussir ensemble.
Quels sont les enjeux pour le futur ?
, rappelle Xavier Horent, délégué général de Mobilians. L’Elysée a fait savoir que les questions de mobilité seront dans le portefeuille de la ministre de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires, Amélie de Montchalin. »

Et d'ajouter : « Mobilians prendra immédiatement contact avec ce gouvernement qui dispose d'une vision documentée des défis, des risques, et des opportunités qui se présentent à la filière automobile et des mobilités, tant au niveau national qu'européen. Nous devrons nous mettre très rapidement au travail, car les difficultés et les incertitudes se sont aggravées depuis le premier tour de l'élection présidentielle ».

Mobilians compte se mobiliser rapidement auprès des pouvoirs publics

Sans attendre, le syndicat représentant la filière aval de l'automobile compte faire entendre sa voix rapidement auprès des ministres concernés par les problématiques de mobilité et de transition énergétique.

« Nous aurons des premières propositions à présenter, notamment à Olivier Dussopt, qui hérite du ministère du Travail, pour faciliter et accélérer la transformation des emplois et des compétences, ainsi qu'à Gérald Darmanin sur les sujets de sécurité et d'immatriculations, ajoute Xavier Horent. Pas d'écologie sans souveraineté, réindustrialisation, emplois, valorisation du commerce et des services, et une profonde acceptation populaire. Que l’efficacité des décisions et leur mise en œuvre priment ! »

Nous vous recommandons

Le groupe de distribution automobile LG ouvre une nouvelle concession Mercedes-Benz

Le groupe de distribution automobile LG ouvre une nouvelle concession Mercedes-Benz

Le 4 juillet 2022, le groupe LG, dirigé par Ludovic Garcia, a ouvert les portes de sa nouvelle concession Mercedes-Benz aux normes MAR2020 à Pamiers, dans l’Ariège. Le groupe va y distribuer des véhicules particuliers et utilitaires.Le...

VinFast débute la présentation de son SUV VF8 en France

Vu sur les réseaux sociaux

VinFast débute la présentation de son SUV VF8 en France

Paris Automotive Week : le Mondial de l'Automobile ouvre sa billetterie

Événement

Paris Automotive Week : le Mondial de l'Automobile ouvre sa billetterie

Volkswagen Group France confirme un contrat d'agence « non-genuine » pour ses réseaux

Volkswagen Group France confirme un contrat d'agence « non-genuine » pour ses réseaux

Plus d'articles