Nouvelle clause de revoyure entre le CNPA et Axa

Nadia Daki

Sujets relatifs :

,
Nouvelle clause de revoyure entre le CNPA et Axa

Nouvelle clause de revoyure entre le CNPA et Axa

Pour remettre à plat les relations entre Axa et les réparateurs, carrossiers, débosseleurs ou spécialistes vitrage, une réunion s’est tenue fin septembre entre le CNPA et la direction sinistres d’Axa. Un panorama des principaux motifs d’interpellations et des griefs a ainsi pu être dressé.

Assainir les relations entre réparateurs et assureurs, tel était l’ordre du jour de la réunion fin septembre entre le Conseil national des professionnels de l’automobile (CNPA) et la branche sinistres d’Axa. Les principales problématiques des réparateurs dans leurs relations avec les assureurs en général, et Axa en particulier, furent exposées. À l’issue de cette rencontre, une clause de revoyure entre Axa et le CNPA a été élaborée.

Le CNPA a ainsi pu dresser le panorama des principaux motifs d’interpellations et griefs remontés portant, tant sur les pratiques « terrain » que sur les supports plus formels (contrats, communications commerciales, etc.). Des perspectives et des pistes ont été émises notamment pour résoudre un certain nombre de ces problèmes.

Entre autres, sont concernés la barémisation et le plafonnement des indemnisations, la cession de créance, la discrimination de traitement économique, etc. Pour ces points, les non agrées peuvent choisir librement leur réparateur. Par ailleurs, les relations commerciales contractuelles ont été revues pour les membres agréés avec notamment l’exigence de démarrage de la négociation sur la base des conditions générales de vente du réparateur.

Un groupe de travail dédié a été créé pour poursuivre les échanges. L’objectif pour le CNPA est de rétablir un certain nombre d’équilibres économiques essentiels à la pérennité des entreprises de réparation.

Nous vous recommandons

Fleet Care Alliance : un service tout-en-un pour les flottes automobiles

En bref

Fleet Care Alliance : un service tout-en-un pour les flottes automobiles

Trois entreprises exerçant dans les domaines de l'après-vente et des services automobiles ont décidé d'unir leurs forces et de proposer une plateforme commune pour l'entretien des flottes automobiles.L'union fait la force. En application...

28/11/2022 | LavageRestitution
Carrosserie : un surcoût de 80 000 euros tous les 100 dommages pour les flottes automobiles

Carrosserie : un surcoût de 80 000 euros tous les 100 dommages pour les flottes automobiles

Pièces de réemploi : FRPA monte en puissance

Pièces de réemploi : FRPA monte en puissance

Les pros de l’esthétique automobile intègrent la FFC

Les pros de l’esthétique automobile intègrent la FFC

Plus d'articles