Nouvelle levée de fonds pour BlaBlaCar

Alexandre Guillet
Nouvelle levée de fonds pour BlaBlaCar

Nouvelle levée de fonds pour BlaBlaCar

BlaBlaCar vient de boucler une levée de fonds de 97 millions d’euros pour accompagner sa stratégie de croissance. De quoi stimuler son expansion hors d’Europe, financer des acquisitions et développer son offre multimodale.

Naturellement contrariée par la crise sanitaire, la marche en avant de BlaBlaCar va reprendre son fil et le groupe codirigé par Frédéric Mazzella annonce avoir réussi une levée de fonds portant sur 115 millions de dollars. Au-delà de VNV Global, le tour de table comprend de nouveaux investisseurs comme Otiva J/F AB et FMZ Ventures.

« La crise sanitaire a été un vrai test de résilience pour les différents acteurs du secteur du voyage. Le modèle de BlaBlaCar, fondé sur une communauté de confiance, avec un réseau flexible et sans coût fixe, en est sorti clairement gagnant. Ce financement supplémentaire renforce notre position et nous donne une plus grande force de frappe pour déployer une stratégie de croissance offensive », commente Nicolas Brusson, cofondateur de BlaBlaCar.

À l’Est, du nouveau

Le groupe constate déjà un retour de la croissance pour ses activités hors d’Europe, ce qui représente aujourd’hui la moitié de son chiffre d’affaires. La levée de fonds va permettre de soutenir ce dynamisme, par le biais d’acquisitions et d’un déploiement accéléré des réservations en ligne.

D’ailleurs, BlaBlaCar annonce « l’acquisition de l’entreprise ukrainienne Octobus. Octobus a développé un IMS de pointe (Inventory Management System) qui permet de digitaliser l’offre de bus. Cette acquisition va renforcer la capacité de BlaBlaCar à mener la transition digitale des compagnies de bus hors d’Europe, où ces dernières vendent aujourd’hui encore la majorité de leurs billets hors ligne ».

Renforcement de la multimodalité

Dans le même temps, en Europe, cette fois, tout en renforçant ses positions sur le covoiturage, BlaBlaCar compte « doubler la taille de son réseau de bus d’ici à 18 mois et commencer à inclure le train dans son offre multimodale ».
Au niveau de la guidance 2021, BlaBlaCar anticipe « une reprise rapide du voyage, tout particulièrement des trajets locaux et à petit prix ». Avec des bases financières déjà solides, cette levée de fonds élargit ses marges de manœuvres et sa capacité à assurer une stratégie offensive sur ses marchés.

Nous vous recommandons

Engie Solutions va déployer 250 bornes de recharge dans l'Eurométropole de Strasbourg

Engie Solutions va déployer 250 bornes de recharge dans l'Eurométropole de Strasbourg

L'Eurométropole de Strasbourg s'est fixé comme objectif le déploiement de 250 bornes de recharge sur son territoire d'ici 2025. Un vaste chantier qui pourrait être complété par la mise en service de 250 bornes supplémentaires d'ici...

Fin des moteurs thermiques : la Fondation Nicolas Hulot appelle à une stratégie claire pour la France

Fin des moteurs thermiques : la Fondation Nicolas Hulot appelle à une stratégie claire pour la France

Gigafactory : Stellantis sécurise ses capacités en Amérique du Nord avec Samsung

En bref

Gigafactory : Stellantis sécurise ses capacités en Amérique du Nord avec Samsung

TCO : l'électrique plus compétitif que le thermique sur plusieurs segments, selon LeasePlan

TCO : l'électrique plus compétitif que le thermique sur plusieurs segments, selon LeasePlan

Plus d'articles